Une pétition pour faire du dimanche un jour sans chasse

Une pétition pour faire du dimanche un jour sans chasse

DirectLCI
PLACE AUX PROMENEURS - Dénonçant "des dizaines d’accidents” chaque année, en France, l'Association pour la protection des animaux sauvages (ASPAS), à l’origine du texte, réclame que le dimanche devienne un jour sans chasse. Elle revendique plus de 300.000 signatures.

Un texte pour "que nos week-ends ne soient plus annexés par les chasseurs!" L'Association pour la protection des animaux sauvages (Aspas), réclame dans une pétition "l’arrêt de la chasse le dimanche" . La plateforme mesopinions.com, où la pétition peut être signée en ligne , en a enregistré plus de 74.000 signatures depuis la création de la page le 10 septembre, mais l’association revendique sur son site déjà plus de 300.000 signatures.

Des dizaines d’accidents chaque année

"Chaque année, en France, la chasse provoque des dizaines d’accidents dont un nombre élevé s’avère mortel. Promeneurs, randonneurs, cueilleurs de champignons, vététistes, sportifs, cavaliers, scolaires, naturalistes, escaladeurs et tous les utilisateurs de la nature, ont le droit de pratiquer leur loisir en toute sécurité et sérénité, sans que pèsent sur eux les menaces d’une seule activité: la chasse", plaide l’Aspas, dont l'action a été relayée par France Info . Sur sa page Facebook, l’association relaie en effet un certain nombre de ces accidents de chasse: un VTTiste accidentellement blessé par un chasseur dans l’Aude le 11 octobre, un promeneur de 20 ans accidentellement tué par balles en Isère le 10 octobre par un chasseur qui l’aurait confondu avec un chevreuil, quatre personnes blessées lors d’un accident de chasse en Rhône-Alpes le 19 septembre, etc.

D’après l’Office national de la chasse et de la faune sauvage (ONFCS), le nombre d’accidents de chasse pour la saison 2014/2015 s’élève à 122, dont 14 mortels. Un chiffre en baisse depuis les années 2000 (39 accidents mortels sur la saison 1999-2000, 26 sur la saison 2004-2005, 22 sur la saison 2009-2010, 14 sur la saison 2014-2015.). L’ONFCS souligne que "l’analyse détaillée des chiffres de la saison 2014-2015 montre que 86% des blessés sont des chasseurs (dont 25% d’auto-accidents)" et que sur les 14 accidents mortels, tous étaient des chasseurs. Reste que de nombreux promeneurs figurent parmi les victimes, et que certains se retrouvent grièvement blessés et choqués...

"Ils s’approprient la nature tous les jours de la semaine"

"Les chasseurs représentent moins de 2% de la population, mais ils s’approprient la nature tous les jours de la semaine pendant 9 mois de l’année, au détriment des 98% restants", poursuit l’association, déplorant qu’"aujourd’hui, il n’existe plus aucun texte législatif ni réglementaire pour encadrer les mesures de sécurité liée à la chasse." Interpellant le président de la République, l’Aspas explique que "des mesures simples et de bon sens suffiraient à faire baisser considérablement le nombre" d’accidents et demande donc de prendre "des mesures efficaces rapidement pour pallier ce problème de sécurité et d’inégalité", en établissant une trêve de la chasse le dimanche.

Le 26 juillet 2000, la loi Voynet (du nom de la ministre de l’Environnement de l’époque, la Verte Dominique Voynet) avait interdit la chasse le mercredi. Mais trois ans plus tard, les députés pro-chasse avaient obtenu l' abrogation du principe de ce jour de non-chasse , revenant ainsi à la situation qui prévalait auparavant (le préfet décide, ou non, d'un jour sans chasse).

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter