Urgence climatique, pauvreté... les 10-15 ans sont très pessimistes sur leur avenir

Urgence climatique, pauvreté... les 10-15 ans sont très pessimistes sur leur avenir

ANXIÉTÉ - Ce dimanche, un sondage prend le pouls des 10-15 ans. Entre réchauffement climatique et contexte sanitaire, plus de la moitié des 800 ados et préados interrogés ne croit pas au monde de demain.

Comment vont les jeunes ? À quelques mois de l'élection présidentielle, Ipsos est allé à la rencontre d'une partie de la population qui ne votera pas en avril prochain, mais qui pourtant, participera au monde de demain.

Pour ces travaux, commandés par la start-up Kard, l'institut de sondage a interrogé 800 enfants de 10 à 15 ans sur leurs aspirations et leurs préoccupations. Bilan : entre changement climatique et crise sanitaire, la jeunesse est désenchantée.

56% ne croient pas en l'avenir

Plus d'un jeune sur deux (56% des interrogés), et en majorité les filles, juge que le monde de demain sera moins bien que celui d'aujourd'hui. C'est d'autant "plus préoccupant", s'alarme Alice Tétaz, directrice d'étude chez Ipsos, que "même les 10-12 ans le sont, à 54% contre 58% des 13-15 ans", analyse-t-elle au JDD, ce dimanche.

Trois inquiétudes demeurent : le changement climatique, sélectionné en premier par 48% des interrogés, viennent ensuite la pauvreté (42%) et le terrorisme (31%). Un bel exemple des menaces qui planent actuellement sur le monde. La quasi-totalité (98%) estime, en autre, qu'avoir de l'argent permet d'accéder au bonheur.

Mais alors quels remèdes imaginent-ils pour améliorer la société ? Pour ces jeunes sondés, il faut prendre soin de soin des autres et de leurs proches (49%), consommer mieux (48%) mais aussi avoir un métier qui permette de défendre ses idées (40%). Le vote, au contraire, n'inspire que 39% des 10-15 ans. C'est pire encore du côté de l'engagement politique qui ne séduit que 7% d'entre eux.

Les influenceurs plus inspirants que les politiques

Qui pourrait alors être leur président de la République ? Plus de la moitié (57%) ne préfère pas se prononcer, s'excusant de ne pas assez connaître les candidats. Parmi ceux qui osent, ils évoquent en majorité Emmanuel Macron (33%), suivi par le candidat de la France Insoumise, Jean-Luc Mélenchon (16%), le polémiste Eric Zemmour (15%), juste avant le député EELV Yannick Jadot (15%).

La cheffe de file du Rassemblement national, Marine Le Pen, elle, arrive à 12%. C'est mieux qu'Anne Hidalgo (Parti socialiste) et Xavier Bertrand (Les Républicains), qui récolteraient tous deux  5% des votes des 10-15 ans.

Lire aussi

Pas étonnant, donc, que les sondés ne soient que 4% à s'inspirer des politiques parmi les différents corps de métiers. Les influenceurs, eux, arrivent loin devant (37%), tout comme les chercheurs scientifiques (34%) et les médecins (32%).

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Covid-19 : comment transformer son pass sanitaire en pass vaccinal ?

Qui était Jean-Jacques Savin, décédé en voulant traverser l'Atlantique à la rame ?

EN DIRECT - Covid-19 : le XV de France plombé par le virus

"Plus de 50% de la viande consommée en France" est-elle halal ?

A l'hôpital, un quart des patients positifs au Covid-19 ont été admis pour un autre motif

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.