Covid-19 : 30 millions de Français ont reçu au moins une dose de vaccin, "objectif atteint"

Covid-19 : 30 millions de Français ont reçu au moins une dose de vaccin, "objectif atteint"

VIRUS - La barre des 30 millions de Français ayant reçu au moins une dose de vaccin contre le Covid-19 a été franchie samedi, a annoncé le Premier ministre Jean Castex.

La vaccination franchit un cap symbolique en France. La barre des 30 millions de primo-vaccinés a été franchie samedi, a annoncé le Premier ministre Jean Castex. Une bonne nouvelle, d'autant plus que celle-ci s'accompagne d'une décrue des nouvelles contaminations.

Toute l'info sur

Covid-19 : le défi de la vaccination

"Objectif atteint ! Merci à tous ceux qui se mobilisent pour la vaccination : c’est grâce à vous que nous gagnerons la bataille contre le virus", a déclaré le chef du gouvernement sur Twitter alors que le chiffre de 30 millions de primo-injectés était initialement attendu pour mardi prochain. Dès vendredi soir, Santé publique France avait annoncé que 29.831.488 personnes avaient reçu au moins une injection (56,8% de la population majeure) et que plus de 15,4 millions étaient complètement vaccinées, soit un cinquième de la population.

Une hausse "très forte" chez les 18-49 ans

Si ce cap a été atteint, c'est que le rythme  des rendez-vous dans les centres reste soutenu. On recense en effet environ 400.000 primo-vaccinés chaque jour, avec une progression constante dans les tranches des 50-59 ans et des 60-69 ans. Mais aussi une hausse "très forte" (+6% depuis l'ouverture fin mai) chez les 18-49 ans, selon le ministère de la Santé. 

En parallèle, l'épidémie continue de régresser, avec 2.163 patients en soins critiques vendredi, au plus bas depuis le 19 octobre. Et le nombre de nouvelles contaminations quotidiennes est repassé sous les 5.000 au cours de la semaine écoulée.

Malgré le rythme des vaccinations, certains mettent en garde contre une éventuelle baisse de la cadence à l'approche de l'été, alors même que le niveau de couverture est loin d'être suffisant en cas de reprise forte de la pandémie. Le responsable de l'Agence de santé d'Ile-de-France, Aurélien Rousseau, a notamment relevé cette semaine un récent ralentissement des prises de rendez-vous. L'épidémiologiste Pascal Crépey a évoqué un "risque de renoncement à la deuxième dose, voire aux deux doses".

Lire aussi

De plus, comme déjà observé depuis plusieurs semaines, la couverture vaccinale a tendance à stagner chez les seniors, avec environ 75% de complètement vaccinés chez les 75-79 ans et 66% chez les plus de 80 ans. Pour autant, le site Doctolib ne prévoit pas de baisse du rythme des injections, qui devrait se maintenir à près de 600.000 par jour (1e, 2e dose ou dose unique), et le ministre de la Santé Olivier Véran a écarté tout revirement de la population, les créneaux disponibles s'expliquant par une hausse "de l'offre".

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - De nouvelles restrictions en Haute-Corse, le port du masque en extérieur étendu

"On attend juste que le soleil se couche" : en Grèce, "la pire canicule" depuis 30 ans

Covid-19 : traités "comme des animaux", le cauchemar de Français bloqués dans un hôtel insalubre en Sicile

EN DIRECT - JO de Tokyo : malgré des douleurs au dos, Mayer 5e après la première journée

Ile de Ré : menacés d'expulsion, ces propriétaires de mobil-homes ont le sentiment de "faire tache"

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.