Vaccins, gaz, consultations médicales… ce qui change pour vous ce vendredi 1er juin

Société
DirectLCI
NOTA BENE – Les débuts de mois sont souvent synonymes de changement. Et juin 2018 ne déroge pas à la règle. Nouveautés tarifaires, vaccins obligatoires, Pass Navigo… focus sur les principaux changements prévus aujourd'hui.

Le mois de juin vient juste de débuter et forcément cela s'accompagne de son lot de changements. A partir de ce vendredi, les parents devront ainsi vacciner avec attention leur progéniture pour obtenir une place en crèche. Par ailleurs, les consommateurs devront s’attendre à une augmentation des tarifs réglementés du gaz. Mais ce n’est pas tout. Le point sur les nouveautés de ce 1er juin ci-dessous : 

Vaccins

11 vaccins obligatoires. Sans quoi l’admission en crèche de votre bébé sera impossible. A partir du 1er juin, les parents d’enfants nés depuis janvier 2018 devront présenter un carnet de vaccination à jour pour obtenir une place en crèche ou chez une assistante maternelle. Certains pourront toutefois en être exemptés en cas de contre-indication médicale. Voici la liste des vaccins : diphtérie, tétanos, poliomyélite, coqueluche, méningocoque C, Haemophilus influenzae B, pneumocoque, méningocoque C, rougeole, oreillons, rubéole, hépatite B.

Gaz

Une nouvelle hausse après celle du mois dernier. Les tarifs réglementés du gaz naturel appliqués par Engie augmentent en moyenne de 2.1% au 1er juin. A noter que les tarifs du gaz pour la cuisson sont plus chers de 0,7%. Les familles, qui utilisent le gaz pour la cuisson et pour l’eau chaude, verront les tarifs augmenter de 1,3%. Enfin, ceux du chauffage au gaz gonflent de 2,2%.

Tarifs médicaux

Pour rappel, un médecin peut envoyer son patient consulter un confrère pour avoir un autre son de cloche. Sauf que dorénavant, cet "avis ponctuel du spécialiste correspondant" coûtera plus cher (50 euros au lieu de 48 euros). A noter que les consultations visant à obtenir "l’avis de consultant d'un médecin spécialiste" ou bien "l'avis ponctuel de consultant psychiatre, neuropsychiatre ou neurologue" seront également plus onéreuses (62,50 euros au lieu de 60 euros). 

Pass Navigo

Les Parisiens âgés de plus de 65 ans pourront obtenir un Pass Navigo gratuit. Un moyen d’encourager les seniors à se déplacer via les transports en commun. Le Pass sera également gratuit pour les personnes handicapées. Voici les conditions à remplir dans les deux cas : habiter la capitale depuis au moins trois ans et "appartenir à un foyer fiscal acquittant un impôt sur les revenus  ‘soumis au barème’ inférieur ou égal : à 2 028 € (première demande) à 2 430 € (renouvellement)", détaille la mairie de Paris.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter