Vague de froid : les bons gestes à adopter pour réduire votre consommation d'électricité

BUDGET
DirectLCI
ÉCONOMIES - En raison de la vague froid qui s'abat sur la France, tous les moyens sont bons pour tenter d'inciter la population à réduire sa consommation d'électricité. Des "écogestes", simples et à la portée de tous, peuvent alléger le réseau électrique. LCI fait le point.

Du concret pour agir au quotidien. Face à la baisse attendue des températures, un pic de consommation électrique est attendu mardi 27 et mercredi 28 février. Dans ce contexte, la vigilance est maximale et les appels aux "écogestes" se multiplient à destination des particuliers.


Cette vague de froid est en effet l'occasion de rappeler à la population qu'elle peut agir à son niveau en effectuant plusieurs gestes simples, tels que l'extinction des lumières dans les pièces inoccupées et la baisse de la luminosité des écrans d'ordinateurs.


Vous pouvez également éteindre tous vos appareils quand vous quittez votre domicile où quand vous dormez, surtout si vous avez des multiprises (plus rapide à faire). Saviez-vous que les appareils électriques continuent de consommer de l'énergie, même quand ils sont en veille ? Cela peut même représenter jusqu'à 10% de votre facture ! 


Autre conseil : vous pouvez décaler l'utilisation de certains de vos équipements (tels que le lave-linge, le sèche-linge ou le lave-vaisselle) aux heures creuses

2 à 3000 mégawatts de moins grâce aux "écogestes"

Des bonnes pratiques qui ne se résument donc pas uniquement à moduler le thermostat du chauffage d'un ou deux degrés, bien que, dans l'Hexagone, un tiers de foyers se chauffent à l'électrique. Pour rappel, pour bien vivre et dormir sereinement, la bonne température doit osciller entre 19 et 20 degrés dans une pièce comme le salon, et 17 dans la chambre. Pour y parvenir, vous pouvez mettre en place la régulation automatique et un système de programmation. La régulation vous permettra de maintenir la température souhaitée tout en prenant en compte les évolutions de températures extérieures et les apports "naturels" de chaleur (comme par exemple votre plaque de cuisson).


Dernière astuce : pensez bien à fermer vos volets la nuit mais aussi la journée quand vous n'êtes pas chez vous, cela vous évitera des déperditions de chaleur (ce qui ne doit pas vous empêcher d'aérer à votre retour pour renouveler l'air de votre maison !)


Outre les particuliers, les entreprises sont aussi appelées à réguler leur consommation. Cela passe par la chasse aux ordinateurs PC et aux lumières qui restent allumés toute la nuit. Le Réseau de transport d'électricité (RTE), la filiale d'EDF en charge de l'équilibre offre-demande, estime que les "écogestes" pourraient réduire de 2 et 3000 mégawatts la consommation cette semaine. 

Plus d'articles

Sur le même sujet

Lire et commenter