Vague de froid : des élus dormiront dehors pour sensibiliser sur le sort des sans-abris

Vague de froid : des élus dormiront dehors pour sensibiliser  sur le sort des sans-abris

PLUS PERSONNE DEHORS - A initiative d'une élue de l'Essonne, une cinquantaine de politiques sont appelés à se rassembler, mercredi soir, gare d'Austerlitz.

Après les artistes, les photographes, les associations et les ONG, c'est au tour de certains élus d'Ile-de-France de se mobiliser. Mercredi soir, ils seront une cinquantaine à dormir aux alentours de la gare d'Austerlitz. L'idée? Mobiliser l'opinion publique sur le sort des personnes qui vivent à la rue. 

"Il faut qu'on se mobilise ensemble pour mettre fin à une situation inhumaine"

A l'origine de cette initiative, Mama Sy, adjointe à la mairie d'Etampes dans l'Essonne. Dans les colonnes du Parisien, elle raconte sa volonté d'agir. "Ce n'est plus supportable de savoir que des personnes vivent et dorment dehors. Nous voulons que cela cesse. Pour cela nous demandons la réquisition des locaux vides. Il ne s'agit pas de dire c'est la faute d'un tel ou d'un tel, c'est un échec collectif et il faut qu'on se mobilise ensemble pour mettre fin à une situation inhumaine."

A ses côtés, des élus de droit, de gauche, mais aussi des Insoumis, des écologistes ou encore des centristes seront au rendez-vous pour affronter les températures de la nuit. 

Depuis le début de l'année au moins 60 personnes sont mortes dans les rues de France, selon le Collectif Les Morts de la Rue. La dernière personne retrouvée est un homme de 53 ans, décédé lundi après-midi en Savoie, à Grésy-sur-Aix. Une situation dramatique que ne manquent pas de rappeler certains artistes.

Lire aussi

La semaine passée, au moins 3.000 sans-abri ont été comptabilisés la nuit à Paris lors d'un recensement inédit organisé par la mairie. Cette dernière a toutefois estimé que ce chiffre était "probablement très en dessous de la réalité". Sur toute la France, les derniers chiffres publiés par la Fondation Abbé Pierre en 2016, parlaient eux de 141.000 personnes à la rue. 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Prix des carburants : une indemnité "classe moyenne" de 100 euros pour 38 millions de Français

EXCLUSIF - Affaire Maëlys : des invités du mariage où Nordahl Lelandais a enlevé la fillette témoignent

EN DIRECT - Covid-19 : encore plus de 6000 cas ce jeudi, le nombre de patients hospitalisés en légère baisse

"Indemnité inflation" : à qui va-t-elle s'adresser, quel montant et quand sera-t-elle versée ?

François Hollande réagit sur "l'indemnité inflation" du gouvernement : "C'est un bon mécanisme pour quelques mois"

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.