Vallaud-Belkacem promet une augmentation des professeurs des écoles

Vallaud-Belkacem promet une augmentation des professeurs des écoles
SOCIÉTÉ

COUP DE POUCE – La prime des enseignants du premier degré va être alignée sur celle perçue par leurs collègues du second degré, a précisé la ministre de l’Education, Najat Vallaud-Belkacem dans le JDD.

C’est une bonne nouvelle pour les enseignants du premier degré : leurs primes vont être revues à la hausse. "Les enseignants du premier degré vont être augmentés." Telle est l'annonce faite par la ministre de l'Education, Najat Vallaud-Belkacem, dans un entretien au Journal du dimanche, publié samedi 30 avril . Concrètement, leur prime va être alignée sur celle perçue par leurs collègues du second degré, précise la ministre de l’Education.

"Le Premier ministre précisera la forme et le calendrier prévisionnel" de cette augmentation mardi, en clôture de deux journées consacrées à la loi de refondation de l'école, mise en œuvre en 2013 par Vincent Peillon, alors ministre de l'Education. "Nous travaillons avec les syndicats à un alignement" des primes perçues par les professeurs des écoles et ceux du second degré, a ajouté la ministre.

Une prime annuelle de 800 euros 

Pour rappel, les enseignants du collège et du lycée reçoivent depuis 1989 une indemnité annuelle de 1200 euros. En 2013, Vincent Peillon avait introduit une prime annuelle pour les professeurs des écoles de 400 euros pour réduire la différence. Concrètement, les syndicats des professeurs des écoles réclament, quant à eux, un alignement de cette prime sur celle des professeurs du second degré. Soit un passage de 400 à 1200 euros, ce qui devrait correspondre à une prime de 800 euros. A titre d’exemple, le salaire mensuel net minimum après deux ans de carrière  pour un professeur des écoles est de 1690 euros.

Ce coup de pouce financier du gouvernement est une bonne nouvelle au vue de l’écart qui subsiste entre les salaires des premiers et seconds degrés. Mais pour le SNUipp, premier syndicat des enseignants du primaire , cet alignement doit être effectif avant la fin du mandat Hollande. "Au-delà, nous allons revoir le parcours de carrière de tous les enseignants en les revalorisant et en les accompagnant mieux", a également ajouté Najat Vallaud-Belkacem dans son entretien au JDD, sans donner plus de détails.

A LIRE AUSSI >>  Combien sont (vraiment) payés les profs ?

Sur le même sujet

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent