Var : une quinquagénaire devient SDF à cause de locataires qui ne l'ont jamais payée

Var : une quinquagénaire devient SDF à cause de locataires qui ne l'ont jamais payée

DirectLCI
SOCIÉTÉ - Une habitante du Var est à la rue depuis plusieurs jours. En cause ? Des locataires qui, après avoir investi sa maison légalement il y a quatre ans, ne l'ont jamais payée.

Nadine Olivier a probablement vécu le cauchemar de tout propriétaire. Cette quinquagénaire a raconté ce mardi à Europe 1 qu'elle était contrainte de vivre dans la rue depuis plusieurs jours, alors qu'elle possède une maison et un appartement. En cause ? Les locataires habitant dans ce dernier n'ont jamais réglé leurs mensualités, contraignant Nadine Olivier à vendre sa maison pour financer le remboursement de son crédit.


"Ils sont rentrés dans les lieux, on devait se revoir le lundi pour le paiement mais je ne les ai jamais revus. Je n’ai jamais pu retourner dans la maison", a raconté cette habitante du Var à la radio. Une situation qui a débuté il y a quatre ans, quand une famille de quatre personnes s’est installée dans sa maison de village de Roquebrune-sur-Argens. En l'absence de paiements des loyers, la propriétaire envoie plusieurs courriers recommandés, des demandes d'aides à plusieurs organismes. En vain.

"Là j'ai passé quatre jours à la belle étoile"

Des années de galère administratives plus tard, elle est désormais à la rue, car elle a vendu son appartement pour rembourser le crédit de la maison. "Je vais loger à droite à gauche, là j'ai passé quatre jours à la belle étoile, je me suis acheté une petite tente. Je ne vais pas vivre ad vitam aeternam sous les ponts", a-t-elle expliqué. Une situation compliquée mais qui, elle l'espère, ne devrait pas durer : sa demande d'expulsion, bloquée le temps d'un appel et d'un dossier qui a traîné, devrait prochainement aboutir. 

"Les services sont restés enfermés dans leurs procédures plutôt que de prendre en considération l’urgence de la situation. Les locataires sont encore logés chez elle et à ses frais", a tempêté auprès d'Europe 1 l'avocat de la propriétaire. 

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter