Verdun : Black M dénonce "une polémique incompréhensible" après l'annulation de son concert

Verdun : Black M dénonce "une polémique incompréhensible" après l'annulation de son concert

VERDUN - Désigné pour chanter à l'occasion des commémorations du centenaire de la bataille de Verdun, puis rejeté à cause d'une chanson du groupe Sexion d'Assaut, Black M a dénoncé une "polémique inquiétante" sur les réseaux sociaux.

Le rappeur Black M a dénoncé vendredi 13 mai la "polémique incompréhensible et inquiétante" qui a conduit à l'annulation de son concert prévu le soir des commémorations de la bataille de Verdun. Dans une lettre ouverte publiée sur les réseaux sociaux, Black M, de son vrai nom Alpha Diallo, rappelle que son grand-père a combattu durant la Seconde guerre mondiale parmi les tirailleurs sénégalais et déplore les "propos haineux" dont il a été victime ces derniers jours.

"Une polémique incompréhensible et inquiétante"

Il précise avoir "ressenti une immense fierté lorsque l'on a fait appel à (lui) pour participer à un concert en marge de la commémoration de la Bataille de Verdun pour l'ensemble des jeunes Français et Allemands", qui sont attendus le 29 mai à Verdun aux côtés du président François Hollande et de la chancelière allemande Angela Merkel.

Alpha Diallo, 31 ans, rappelle qu'il a été "éduqué par la France, terre d'accueil de (s)es parents, terre qui (l)'a vu grandir et permis de vivre de (s)a passion". "Une terre pour laquelle [mon] grand-père Alpha Mamoudou Diallo, d'origine guinéenne, a combattu lors de la guerre 39-45 au sein des tirailleurs sénégalais – ces mêmes tirailleurs sénégalais qui étaient également présents lors de la Bataille de Verdun", ajoute-t-il. "Une polémique incompréhensible et inquiétante a malheureusement entraîné l'annulation de ma participation à cette manifestation", relève-t-il.

"Un premier pas vers le fascisme"

De nombreuses voix, en provenance essentiellement de l'extrême droite et de la droite , avaient en effet dénoncé une chanson de 2010 du groupe Sexion d'Assaut, "Désolé", où Black M désignait la France comme "pays kouffar", un terme péjoratif désignant les mécréants en arabe. La ville de Verdun, invoquant notamment des "risques forts de troubles à l'ordre public", en raison d'une "polémique d'ampleur sans précédent", a annoncé vendredi 13 mai au matin l'annulation du concert. Au grand regret du secrétaire d'Etat aux Anciens combattants Jean-Marc Todeschini, pleinement impliqué dans l'événement, et qui a déploré "un premier pas vers le fascisme."

"Je ne peux rester sans réponse face aux propos d'une extrême violence, tenus à mon égard, ces derniers jours, a repris Black M dans sa lettre. Je suis d'autant plus attristé par cette situation qui peut aujourd'hui toucher des milliers d'autres Français. Moi, Alpha Diallo, enfant de la République et fier de l'être, souhaite, par ce communiqué, faire barrière à ces propos haineux", conclut-il, en ajoutant qu'il ne ferait pas d'autres commentaires

EN SAVOIR +
>>  L'extrême droite s'en va-t-en guerre contre Black M >>  Le rappeur Black M choisi pour chanter lors du centenaire de la bataille de Verdun

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Masques chirurgicaux : pourquoi il ne faut pas s'en débarrasser

Relations Russie-Otan très tendues : que se passe-t-il entre Moscou et l'Alliance atlantique ?

Covid-19 : hospitalisations, taux d'incidence... faut-il s'inquiéter du léger rebond des indicateurs ?

Covid-19 : que contient le projet de loi sur la prolongation du pass sanitaire, débattu à l'Assemblée mardi ?

"Squid Game" : faut-il vraiment craindre un phénomène d'imitation dans les cours d'école ?

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.