À quoi ressemblait donc la France en 1974 ?

À quoi ressemblait donc la France en 1974 ?

À quoi ressemblaient les années Giscard ? Comment vivaient les Français ? Quel était l'air du temps ? Ce furent les années Renault 5, les tubes de Claude François et de Joe Dassin, les cheveux longs de l'après-mai 68 et les trente glorieuses finissantes.

En 1974, c'est l'époque des pattes d'eph, des rouflaquettes et des bandeaux dans les cheveux. La mode de la couleur aussi qui égaye le petit écran. Celle des émissions de variétés que l'on regarde en famille, comme l'inoubliable Clo Clo et ses Claudettes ou "Des Chiffres et des Lettres", moins paillette, mais émission vedette.

Toute l'info sur

Le 20h

La natalité est encore florissante. Et l'on vit les dernières années de croissance. Le chômage est quasiment inexistant et le dynamisme économique palpable. L'aéroport de Roissy sort de terre et le concorde fait son baptême de l'air. L'Afrique est une destination de voyage, mais surtout un continent où la France assoit ses intérêts économiques.

Ces années-là, le monde découvre la saga du parrain, tandis que chez nous, on préfère le drame de Claude Sautet. Et plus encore, la verve corrosive du film "Les Valseuses", 6 millions d'entrées, troisième au box-office en 1974. C'est l'époque des manifs du MLF, le mouvement de libération des femmes, qui revendiquent déjà plus d'égalité avec les hommes. Le premier choc pétrolier a des conséquences concrètes dans la vie des Français.

Loin des bolides de rallyes, les Français s'enflamment pour la R5. La petite voiture de Renault fait un carton. Et à la radio en cette année 1974, les automobilistes entendent en boucle le slow langoureux "J'ai encore rêvé d'elle" du groupe "Il était une fois" qui restait dans les mémoires.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

42 jours au lieu de 28 entre deux doses de Pfizer et de Moderna : sur quoi se base Olivier Véran ?

Le vaccin Johnson & Johnson arrive ce lundi en France : ce qu'il faut savoir

EN DIRECT - Covid-19 : 30.671 personnes hospitalisées, dont 5838 en réanimation

Éruption de la Soufrière à Saint-Vincent : des milliers d'évacuations dans la panique

Dîners clandestins : Brice Hortefeux plaide la bonne foi, Alain Duhamel se dit "piégé"

Lire et commenter