VIDÉO - A quoi ressemblerait Paris si la Seine montait à 8,62 mètres, comme en 1910 ?

DirectLCI
SIMULATION - Dans le cadre de ses travaux sur l'analyse des vulnérabilités des territoires et la prise en compte des risques majeurs dans l'aménagement, l'IAU (Institut d'aménagement et d'urbanisme) vient de publier une simulation en 3D d'une crue comparable à celle de 1910, qui a frappé Paris. Le résultat est stupéfiant.

En 1910, Paris et sa région ont connu une crue centennale qui a atteint 8,62 au niveau du pont d'Austerlitz. Depuis, quatre lacs réservoirs ont été construits en amont du bassin de la Seine, complétés, notamment à Paris, par les protections locales.

Ces différents ouvrages ne pourront cependant pas empêcher une crue exceptionnelle de se reproduire et de causer de graves inondations à l'échelle de la métropole francilienne. 

L'IAU (institut d'aménagement et d'urbanisme) a imaginé à quoi ressemblerait la crue de 1910 en 2018, alors que la Seine pourrait atteindre les 6,20 mètres durant le week-end.

Selon l'étude de l'IAU, au-delà des seules zones inondables, de nombreux territoires connaîtront des coupures d'électricité pouvant durer de plusieurs jours à plusieurs mois. Elles auront des répercussions importantes sur le fonctionnement de l'ensemble du territoire francilien : télécommunications, services de secours, réseaux d'assainissement, réseaux d'eau potable, réseaux de transport...

Selon la simulation de l'IAU, si la Seine montait à 8.62 mètres comme en 1910, 435.000 logements, 830.000 personnes, 100.000 établissements et 750.000 emplois seraient touchés. 

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter