Accident du 23 octobre 2015 : le juge conclut un non-lieu à poursuivre

Accident du 23 octobre 2015 : le juge conclut un non-lieu à poursuivre

Cet accident a fait parler de lui en 2015. Le 23 octobre, en percutant un camion sur la route, un car s'est rapidement embrasé.

Chaque année, ils se retrouvent à la même date. Une journée de recueillement et de souvenir pour les familles des victimes, mais aussi pour ceux qui ont réussi, comme Monique, à s'extraire de l'autocar en feu. Raymond, lui aussi, était dans le car. Le 23 octobre 2015, leur voiture percute un camion arrêté en travers de la route. Très vite, ce dernier s'embrase. Huit personnes parviennent à sortir, mais 43 autres passagers restent prisonniers du car en flamme. Leurs familles ont appris vendredi que l'instruction prenait fin, le juge ayant conclu un non-lieu à poursuivre.

Toute l'info sur

Le WE

Le chauffeur du camion, lui aussi décédé, a été reconnu coupable de l'accident. Mais les proches des victimes veulent comprendre comment le car a pu s'embraser si rapidement. Le parquet et les avocats des familles ont fait appel pour que l'instruction puisse reprendre. "On est content que les avocats ont pu relancer les choses. J'espère que ma grand-mère et les autres victimes ne sont pas mortes pour rien", énonce cette femme.

Tous réclament plus de sécurité à bord des autocars : des sièges à l'épreuve des feux par exemple ou une ouverture automatique des portes au moindre choc.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Variant "Omicron" : "S'il y a un cas en Belgique, il y en a déjà en France"

REVIVEZ - "Danse avec les stars" la finale : c'est Tayc qui l'emporte face à Bilal Hassani !

EN DIRECT - Covid-19 : risque "élevé à très élevé" que le nouveau variant "Omicron" se répande en Europe

VIDÉO - "Vous ne pourrez pas revenir" : le désarroi des voyageurs pris de court par l'arrêt des liaisons Maroc-France

Covid-19 : bars, trains, métro... les principaux lieux de contamination identifiés par une nouvelle étude

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.