Allocation de rentrée scolaire : êtes-vous concerné par cette aide versée ce mardi ?

Allocation de rentrée scolaire : êtes-vous concerné par cette aide versée ce mardi ?

COUP DE POUCE - Versée par la Caf, cette allocation s’adresse à trois millions de familles modestes, pour les aider à amortir les dépenses de la rentrée scolaire. Voici les critères pour en bénéficier.

C'est ce mardi 17 août que l'allocation de rentrée scolaire (ARS) sera versée. Cette aide contribue à financer les fournitures scolaires et autres cartables pour la rentrée des enfants de 6 à 18 ans et est destinée aux parents à revenus modestes. "Environ 3 millions de familles, ce qui représente 5 millions d'enfants", vont percevoir cette aide dans les prochaines semaines, précisaient début août dans un communiqué commun Olivier Véran, ministre des Solidarités et de la Santé, et Adrien Taquet, secrétaire d'État chargé de l'Enfance et des Familles. "L'allocation de rentrée scolaire apporte un soutien à ces familles au moment où elles doivent faire face à un pic de dépenses à l'occasion de la rentrée scolaire", déclaraient-ils.

Qui peut prétendre à cette aide ? Les parents sous conditions de revenus : inférieurs annuellement à 25.319 euros pour un enfant à charge, 31.162 euros pour deux enfants à charge et 37.005 euros pour trois enfants. Leurs enfants doivent être âgés de 6 à 18 ans et être scolarisés ou en apprentissage dans un établissement public ou privé. Pour ceux qui dépasseraient légèrement le plafond, une "allocation de rentrée scolaire à taux réduit, dégressive en fonction de ses revenus" est prévue, toujours selon le communiqué. 

Une aide de 370 à 404 euros en fonction de l'âge des enfants

Pour les bénéficiaires, le montant de l'ARS est progressif en fonction de la tranche d’âge des enfants : cette année, il s'élève à 370,31 euros pour les 6-10 ans, 390,74 euros pour les 11- 14 ans, et 404,28 euros pour les adolescents de 15 à 18 ans. L’aide grimpe de deux euros environ à Mayotte.

Comment bénéficier de l’allocation ? Pour les enfants de 6 à 15 ans, le versement aux parents sera automatique sans aucune démarche nécessaire, dès lors qu’ils remplissent les conditions d’éligibilité, et que leur dossier est à jour. Pour les jeunes de 16 à 18 ans, il faut en revanche confirmer en ligne, sur son espace personnel sur le site ou l’application de la Caf, qu’ils sont toujours scolarisés, étudiants ou en apprentissage à la rentrée. 

Pour les enfants qui n’auront six ans qu’en 2022, mais rentrent déjà en classe de CP à la rentrée, il est possible de percevoir l’ARS. La procédure à suivre : récupérer le certificat de scolarité auprès de l’école et l’envoyer ensuite à la Caf. Quant aux familles qui ne sont pas allocataires, mais qui pensent être éligibles à l’aide, un formulaire en ligne est à compléter. 

À la rentrée dernière, le gouvernement avait "exceptionnellement" majoré de 100 euros cette aide pour permettre aux familles de faire face aux "conséquences sociales" de la première année de crise sanitaire en France. Comptez donc 100 euros de moins par rapport à l’an passé sur les aides de la rentrée 2021.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : la France a rapatrié plus de 20.000 personnes bloquées au Maroc

Covid-19 : plus de 10.000 patients hospitalisés, "la situation est en train de s'aggraver", annonce Olivier Véran

"Je ne suis plus le journaliste, l'écrivain, je suis candidat", affirme Eric Zemmour sur TF1

VIDÉO - Los Angeles : le fiasco de "The One", la maison la plus chère du monde

"Cela ne va pas le faire" : pessimisme sur l'efficacité des vaccins anti-Covid existants face à Omicron

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.