Amandes : le trésor de la Drôme

Amandes : le trésor de la Drôme

Depuis plus d'un demi-siècle, l'amande était devenue un quasi-monopole américain, mais ces dernières années plusieurs producteurs tricolores ont décidé de s'y remettre. L'objectif : la qualité et l'indépendance.

Sur la terre de Provence, elle porte le joli nom de Ferragne ,mandarine ou Loranne. Des amandes françaises qui avaient disparu il y a 60 ans, arraché au profit de culture plus rentable comme la vigne au l'abricot. Hervé Lauzier fut un des premiers à replanter des amandiers dans la Drôme. Grâce à son tracteur parapluie, il récolte des amandes gouteuses et parfumées, vendues 15 euros le kilo, deux fois plus que ses concurrents américains, leader du marché.

Toute l'info sur

Le WE

Jusqu'à présent, ces producteurs français étaient obligés d'envoyer leurs amandes en Espagne, faute d'outils industriels pour casser les coques. Grâce aux aides de la Région et de l'Europe, ils viennent de créer leur propre casserie, garantie de leur indépendance. Et si les Français veulent créer une filière de l'amande, c'est parce que la demande explose. Star des produits sains et sans glutens, sa consommation a augmenté de 700% en 20 ans. Une filière en plein essor, qui attire chaque année de nouveaux producteurs.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

CARTE - Covid-19 : quels sont les départements où le nombre de cas augmente à nouveau ?

Le permis à points est-il sans effet sur la mortalité routière ?

Texas : trois enfants abandonnés dans une "maison de l'horreur" avec le cadavre de leur frère

Ces propositions qu'Eric Zemmour emprunte au programme 2017 de François Fillon

Femme de ménage, j’ai plusieurs employeurs, lequel me versera l'aide de 100 euros ? Le 20H vous répond

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.