VIDÉO - Amazon : le jeu de la "délation" de l'entrepôt de Douai crée la polémique

Société
DirectLCI
POLÉMIQUE - Près de Douai, le centre du géant du commerce en ligne propose à ses employés un "jeu" consistant à dénoncer les manquements aux règles de sécurité, notamment de la part des cadres. De la "délation" selon un syndicat.

L'initiative est mal passée. Depuis vendredi, Amazon a mis en place un "jeu" pour les salariés de son centre de Lauwin-Planque, près de Douai (Nord). Le but : inscrire sur des bouts de papier le nom des encadrants qui ne respectent pas les "consignes de sécurité" et les placer dans une boîte pour gagner des "good points". L'employé ayant le plus de points remporte un "cadeau". 


"Les coupons disponibles à l’accueil de l’entrepôt prévoient l’inscription du nom et prénom du dénonciateur, de celui, manager ou chef d’équipe, qui a commis le "Safety faux-pas", et un espace pour décrire la faute commise. Ce bulletin doit ensuite être placé dans une urne", détaille Capital

Pour Amazon, "une opération ludique, faite dans un esprit bon enfant et bienveillant"

Contacté par le magazine, Amazon a précisé certaines des règles concernées par ce jeu : "Ne pas respecter une posture recommandée pour déplacer un article" ou "ne pas respecter un passage piéton pour traverser une allée". Pour le délégué CFDT Vincent Julien, cette pratique s'apparente à de la "délation" : "Il est hallucinant de constater qu'un tel 'jeu' ait pu passer et être déployé sans que personne ne tique", affirme-t-il, qui a demandé le retrait des affiches et l’arrêt de l’opération, censée se dérouler jusqu'au 19 décembre.

En vidéo

ARCHIVES - Achats de Noël : dans les coulisses d'Amazon

Amazon se défend et évoque "une opération ludique, faite dans un esprit bon enfant et bienveillant". Le groupe américain poursuit : "Il ne s’agit pas de délation. Amazon tient à rappeler que la dénonciation anonyme est profondément contraire à ses valeurs et s’y oppose avec la plus grande sévérité. Le but est que les employés fassent part des consignes de sécurité non respectées par leurs managers, et ils récupèrent en échange ce qu’on appelle des points. La sécurité doit être l’affaire de tous dans l’entreprise, des managers vers les employés, et inversement."

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter