VIDÉO - Attentat des Champs-Elysées : policiers et anonymes saluent la mémoire de Xavier

SOCIÉTÉ

Toute L'info sur

Attentat des Champs-Élysées

DEUIL – Vendredi dernier, policiers et anonymes ont salué la mémoire de Xavier, l’agent tombé sous les balles d’un terroriste sur les Champs-Elysées. Un hommage national lui a été rendu mardi 25 avril.

Il a été tué dans l’exercice de ses fonctions, succombant aux rafales de kalachnikov. Au lendemain de l’attentat des Champs Elysées, les hommages se sont succédé pour saluer la mémoire du policier Xavier J.,  abattu jeudi soir par un terroriste sur l'avenue la plus belle du monde. 

Sur les lieux de l’attaque, policiers, collègues et anonymes ont défilé vendredi pour déposer des fleurs et observer un moment de recueillement. Des messages ont également été laissés comme celui d’Arnaud et Léa : "Merci à la police d’être là pour nous. On vous aime, vive la France". 

Lire aussi

Une nouvelle fois, un policier paye de sa vie son engagement"- Jean-Claude Delage du syndicat Alliance

A l’appel de l’association Mobilisation des policiers en colère (MPC), qui se veut indépendante du champ politique et syndical policier), un rassemblement a en outre été organisé vendredi soir sur la place du Trocadéro. Joint par LCI, Bruno Tournabien, secrétaire du MPC, précise : "Le rassemblement de vendredi soir, très spontané, n'avait pour but que de rendre hommage à un frère d'arme tombé dans l'exercice de son devoir et de montrer à ses proches la solidarité de ses collègues. Rien d'autre". Et d'ajouter : "Il y a un temps pour l'émotion et la solidarité, et un temps pour la polémique. Les deux sont rarement conciliables".

Sous la lumière scintillante de la Tour Eiffel, une centaine de policiers ainsi que des civils y ont participé. Une fille de policiers a notamment accepté de réagir à notre micro : "Les policiers sont là pour nous aider et pour nous protéger. Donc nous devons aussi les soutenir", a-t-elle souligné avec détermination. Pour rappel, la Ville de Paris rendra hommage la semaine prochaine à Xavier Jugelé ainsi qu'à ses deux collègues blessés et  actuellement hospitalisés. La date sera fixée en fonction de celle de l'hommage national qui devrait avoir lieu mardi. 

Aux côtés du deuil, la colère transparaissait aussi vendredi soir au Trocadéro.  "Toute la police nationale est dans l'émotion mais aussi la colère, explique à l'AFP Jean-Claude Delage, secrétaire général du syndicat Alliance. Les fanatiques avaient annoncé depuis fort longtemps que les policiers seraient des cibles. Une nouvelle fois, un policier paye de sa vie son engagement". Une nouvelle manifestation est organisée ce samedi à la mi-journée au Champ de Mars à Paris - mais cette fois par des femmes de policiers.

Et aussi

Lire et commenter