Avalanches : des consignes de prudence pas toujours respectées

Avalanches : des consignes de prudence pas toujours respectées

REPORTAGE - La météo, indirectement à l’origine de douze décès la semaine passée. Le redoux de ces derniers jours a considérablement fragilisé le manteau neigeux. Plusieurs avalanches se sont produites et les appels à la prudence ont parfois du mal à être entendus.

Une alerte vient d’être donnée à la base de secours du peloton de gendarmerie de haute montagne. L’hélicoptère décolle sans tarder de Modane. Deux skieurs de randonnées qui redescendent un glacier, sont coincés et épuisés. Les gendarmes vont les sortir de ce mauvais pas. C’est l’une des nombreuses interventions du PGHM de la Savoie ce week-end. Cette opération de secours s’est bien terminée. Mais les militaires sont aussi intervenus sur les deux avalanches qui ont causé la mort de sept randonneurs.

Toute l'info sur

Le WE

“À l’altitude versant Nord, il y a des couches fragiles qui sont vraiment enfouies profondément et qui vont perdurer toute la fin de saison. Donc le danger d’avalanches est vraiment toujours présent”, précise l’adjudant-chef Thierry Prévent, secouriste au PGHM de Modane (Savoie). Le danger, Patrick l’a frôlé de près. Samedi, avec des amis, ils gravissaient le pic du grand Galibier, soudain une coulée de neige a emporté quatre randonneurs, ils n’ont pu être sauvés.

Lire aussi

Malgré tout, des skieurs de randonnée étaient encore présents aux côtes du Galibier, ce dimanche. L’attrait des sommets reste fort. Entre sécurité et plaisir, pas toujours facile de choisir. Avec de nouvelles chutes de neige annoncées en altitude, la prudence doit rester de mise toute la semaine prochaine.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

REVIVEZ - "Danse avec les stars" la finale : c'est Tayc qui l'emporte face à Bilal Hassani !

Variant "Omicron" : "S'il y a un cas en Belgique, il y en a déjà en France"

VIDÉO - "Vous ne pourrez pas revenir" : le désarroi des voyageurs pris de court par l'arrêt des liaisons Maroc-France

Escroquerie à la carte bancaire : clap de fin pour les rois de l’arnaque du "allo"

Emeutes en Martinique : un cap franchi dans la violence

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.