Bac 2021 : ces (nombreux) lycéens déjà assurés d'avoir les 1000 points nécessaires

Bac 2021 : ces (nombreux) lycéens déjà assurés d'avoir les 1000 points nécessaires

ZÉRO STRESS - Les terminales plancheront sur l’épreuve de philosophie le 17 juin. Mais avec le contrôle continu, nombreux sont ceux qui sont assurés d'avoir le bac avant même de passer les épreuves.

Dernière ligne droite pour les 750.000 candidats au baccalauréat, qui passeront dans moins d'une semaine la philosophie, seule épreuve écrite du cru 2021. Mais cette année, avec les nouveaux aménagements apportés à cet examen, l'enjeu paraît beaucoup moins crucial.

Toute l'info sur

Le 13h

Pour cette première édition du bac Blanquer, Covid oblige, le contrôle continu représente en effet au minimum 82% de la note finale de l'examen. L'épreuve écrite de philosophie et celle du grand oral, que les lycéens passeront du 21 juin au 2 juillet, correspond aux 18 % restants. Les épreuves de spécialité qui devaient se tenir pour la première fois en mars, ont, elles, été annulées au profit du contrôle continu. De plus, pour la philo, c'est la meilleure note qui sera retenue, entre celle obtenue à l'épreuve et celle du contrôle continu.

"Sur un total de 2000 points, vous avez votre diplôme à partir de 1000 points, donc on sait à l'avance grosso modo de combien de points l'élève manque pour avoir soit le bac, soit une mention. Pour les meilleurs, certains savent ainsi déjà qu'ils n'auront besoin que de 5/20 au grand oral, voire moins, pour obtenir brillamment leur diplôme. Il n'y a donc plus vraiment d'enjeu", nous explique Bruno Bobkiewicz, secrétaire général du SNPDEN-Unsa, le syndicat des proviseurs.

Une "solution bienveillante et pragmatique", selon le ministre de l'Éducation, mais qui a transformé le traditionnel bachotage  en une période beaucoup plus zen. Ainsi, avec une moyenne générale de 15/20, Antoine Poncet, que TF1 rencontre dans le reportage en tête de cet article, est déjà assuré de décrocher son baccalauréat grâce au contrôle continu. L'épreuve de philosophie n'est presque qu'une formalité pour lui. "Le bac avant, c'était toutes les matières à passer à l'écrit et il fallait beaucoup réviser. Maintenant, c'est pas trop ça. Même l'année dernière le bac de français, on ne l'a même pas passé", reconnaît-il.

"Il va manquer cette adrénaline"

Fabien Delrue, professeur de philosophie dans un lycée d'Herblay (Val d'Oise), s'attend d'ailleurs à de très bons résultats au bac cette année, mais pas grâce à des révisions acharnées des candidats : "On a quand même 90, 95% des élèves qui ont déjà leur bac et qui le savent déjà. Ce n'est donc que du bonus et certains se sont vraiment relâchés en fin d'année", estimait-il ce jeudi matin sur France Inter. Le taux de réussite devrait effectivement être important, "mais peut-être moins spectaculaire qu'en 2020", pressent néanmoins Bruno Bobkiewicz. Il y a un an, le bac était entièrement en contrôle continu, et il avait frôlé les 96 %, soit huit points de plus qu’en 2019, "mais il y avait une bienveillance globale liée à la crise sanitaire"

Aujourd'hui, des questions se posent à nouveau sur la valeur de ce diplôme, alors que certains enseignants réclament un retour au vieux format du bac avec le rituel des épreuves en fin d'année. Pour le secrétaire général du SNPDEN-Unsa, lui-même chef d’établissement dans le Val-de-Marne, "c'est un faux débat. Il est vrai que ça fait porter une responsabilité aux enseignants au quotidien puisque leurs notes comptent, donc ça fait peur et ça inquiète les parents", souligne-t-il. 

Lire aussi

Les parents d'Antoine, notre lycéen aux 15/20 de moyenne, redoutent justement un manque de préparation pour les études supérieures. "Pour leur futur, il va manquer cette adrénaline, ce stress parce que finalement le bac, c'est quand même un tremplin pour la vie professionnelle", souligne sa mère.

"Il faut relativiser, car ce diplôme à lui-seul ne sert à rien, temporise Bruno Bobkiewicz. Ce n'est qu'une entrée dans l'univers du post-bac où là, les élèves devront faire leurs preuves. Savoir quel type de bac vous avez, tout le monde s'en fout. Ce qui est important, c'est ce que vous avez réussi à en faire", conclut-il. Les résultats définitifs de l'examen seront publiés début juillet.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Nouvelle vague orageuse ce dimanche : 23 départements en vigilance orange

VIDÉO - Inondations, toits arrachés, grêlons géants... La France balayée par de violents orages

La machine à laver, le véhicule mal garé, le podomètre : ces éléments qui ont fait basculer l'affaire Jubillar

VIDÉO - RER inondé, routes coupées, 1 mois de pluie en 1 heure... les images des dégâts en Île-de-France

Nouveaux contaminés : le vaccin contre le Covid-19 est-il efficace ?

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.