Bougies antigel : les fabricants débordés

Bougies antigel : les fabricants débordés

REPORTAGE - Après les fortes gelées des dernières semaines, on n'est pas à l'abri d'un nouveau coup de froid. Dans les vignes et les vergers, on a utilisé beaucoup de bougies de chauffage si bien que les fabricants sont débordés.

Dans le Puy-en-Velay (Haute-Loire), jamais cette entreprise de bougies et de cierges traditionnels n'a connu pareille cadence. Près de 20.000 litres de paraffine se trouvent dans sa citerne pour confectionner plus de 3000 bougies en un ou deux jours. "Les clients en veulent, donc, il faut qu'on produise", affirme Brendan Leroy. Vignobles de Bourgogne, de Bordeaux, du Val de Loire ou encore arboriculteurs du sud-est, entre 100 à 200 clients font appel à la production de ces bougies antigel de cinq à six kilos chacune. Leur coût n'est cependant pas anodin. Pour une bougie efficace jusqu'à moins trois ou moins quatre degrés et qui dure deux nuits, il faut compter 7,50 euros.

Toute l'info sur

Le 13h

Parce qu'elle est à flux tendu, l'entreprise a dû recruter six intérimaires pour assurer la cadence de production. Aujourd'hui, avec près de 10.000 bougies en moyenne par semaine, l'entreprise familiale est au maximum de ses capacités. Ici, la production de bougies antigel va être maintenue jusqu'aux prochains Saints de Glace du 11 au 13 mai prochain.

Sur le même sujet

Lire et commenter

LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies. > En savoir plus.