Braderie de Lille : la foule malgré l'interdiction

Braderie de Lille : la foule malgré l'interdiction

En raison de l'épidémie de coronavirus, la braderie de Lille était encore officiellement annulée cette année, mais l'esprit bradeux, lui, il fait de la résistance.

C'est une braderie sans bradeux. Ce qui n'a pas empêché la foule immense. Pour la deuxième année, les vendeurs de bric-à-brac ont dû rester à la maison, covid oblige. À la place, les commerçants ont pu installer quelques stands sur le trottoir et vendre plusieurs articles à prix cassé. Et ça marche. Comme la boutique qui détourne des titres de films ou de musiques version chti : Dark Side of The Moule ou encore Bob Maroilles.

Toute l'info sur

Le WE

Les Hollandais ou les Anglais habitués à la braderie ne sont pas là cette année. Les badauds viennent essentiellement de la région. Mais l'esprit braderie était là quand même. Il y a aussi les fondamentaux comme en témoignent le tas de moules monté d'heures en heure, car s'il y a bien une tradition très respectée, les moules-frites.

Alors si la braderie de Lille n'est pas tout à fait comme d'habitude, il y a dans la région des braderies, des vraies celle-là, comme à Hem, juste à côté de Lille, indique notre journaliste Sébastien Hembert. On trouve absolument de tout, poursuit-il : un Indien dans la ville, une panthère rose un peu fatiguée, une machine à écrire hors d'âge ou une valise très spéciale parce qu'un petit garçon fait sa sieste dedans. Autant dire qu'à Hem, les chineurs n'ont pas chômé. Mais dans le Nord, on nourrit un espoir : revivre la vraie braderie de Lille l'année prochaine !

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Passe d'armes entre Marion Maréchal et Marine Le Pen au sujet d'Éric Zemmour

EN DIRECT - Le nombre de classes fermées pour Covid en nette baisse

INFO LCI - "Pendez les blancs" : la cour d’appel de Paris relaxe Nick Conrad

Pneus hiver ou chaînes obligatoires : voici la carte des départements concernés

EN DIRECT - Crise des sous-marins : la "fiabilité" des Etats-Unis n'est "plus aussi grande que par le passé", estime Florence Parly

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.