Canicule à Nantes : après leur protestation en jupe, les conducteurs de bus pourront finalement travailler en bermuda

Société
DirectLCI
REVENDICATION – Six conducteurs de bus nantais sont venus travailler en jupe mardi pour protester contre l’interdiction de porter un bermuda pendant leur service, alors qu’un épisode caniculaire s’est installé sur l’Hexagone. Leur mouvement protestataire a porté ses fruits.

Il fait chaud, très chaud cette semaine. Alors que 66 départements étaient placés en vigilance orange mardi - un chiffre qui a ensuite encore augmenté avant de commencer à redescendre ce jeudi - et que le mercure dépassait largement les 30°C, six chauffeurs de bus nantais avaient pris place derrière leur volant habillés d’une jupe. "Nous demandons de pouvoir avoir des tenues adaptées aux fortes chaleurs", avait expliqué Didier Sauvetre à Presse Océan. 


"On ne nous autorise pas à avoir un pantacourt. Puisque la jupe est une tenue autorisée, nous la portons", avait souligné le conducteur CFDT de la SEMITAN, la Société d’économie mixte des transports en commun de l’agglomération nantaise.

En vidéo

La SNCF a aussi son plan canicule

Le bermuda, oui, mais pas de n'importe quelle couleur

Les salariés réclamaient le droit de porter un bermuda dès que les températures sont au-dessus des 30°C, faisant valoir le fait qu’ils n’ont pas de climatisation. Derrière le pare-brise, elles avoisinent les 50°C. Or, selon l’Institut national de recherche et de sécurité (INRS), "le travail par fortes chaleurs et notamment au-dessus de 33°C présente des dangers". La loi impose quant à elle de prendre en compte les "changements de circonstances".

Pour les chauffeurs de bus de la SEMITAN, il s’agissait en plus d’une décision discriminatoire. Ils ne comprenaient pas pourquoi ils n’avaient pas le droit de venir travailler en short – ce n’est pas interdit pas la loi – alors que les femmes peuvent porter une jupe. 


Finalement, ils ont obtenu gain de cause. Le Parisien indique qu'une note, qui porte toutefois la mention "projet", "a été diffusée dans l'entreprise ce jeudi, autorisant le port du bermuda, en attendant 'la définition d'une tenue adaptée'." Sur Twitter, le compte officiel du réseau de transports a communiqué la nouvelle avec humour : 

La note qui a été diffusée précise néanmoins que "le bermuda personnel doit être conforme aux couleurs de la dotation : noir ou beige, et dans le respect des règles de sécurité".

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter