Cannabidiol : que sait-on des effets thérapeutiques et des risques du CBD pour la santé ?

Cannabidiol : que sait-on des effets thérapeutiques et des risques du CBD pour la santé ?

ENQUÊTE - Le marché du cannabidiol - ou CBD - est en plein essor en France. Mais les questions autour de cette substance demeurent encore nombreuses.

C'est la nouvelle mode. Alors que les autorités durcissent le ton ces derniers mois dans leur lutte contre les stupéfiants, de plus en plus de Français se tournent vers une autre substance : le cannabidiol. Aussi appelée CBD, cette molécule est extraite de la plante de cannabis. Elle est qualifiée de phytocannabinoïde, c'est-à-dire qu'elle active les récepteurs cannabinoïdes présents dans le cerveau. Ces derniers jouent un rôle essentiel dans la régulation des systèmes nerveux et immunitaire. 

Contrairement au tétrahydrocannabinol (THC), le CBD est toléré en France. Il ne produit pas, en effet, les effets psychoactifs de son cousin (altération de certains processus mentaux - comme les fonctions cognitives ou l'affect - ou création d'effets euphorisants notamment). 

Toute l'info sur

Le WE

Le CBD peut être consommé sous différentes formes : e-liquides pour cigarettes électroniques, huiles, tisanes, crèmes, gâteaux ou autres friandises. Nombre de ses produits se vendent dans des distributeurs automatiques ou dans des magasins spécialisés, lesquels fleurissent en France. 1500 points de vente ont ainsi vu le jour dans l’Hexagone en à peine trois ans.

Quelle législation ?

À l'heure actuelle, le cadre juridique autour de la vente et de la consommation du CBD reste assez flexible en France. Celui-ci s'appuie, entre autres, sur l'arrêté de la Cour de justice de l’Union européenne du 19 novembre 2020, selon lequel les États membres ne peuvent pas interdire la commercialisation du cannabidiol à condition qu'il soit légalement produit dans un autre État membre. Les autorités françaises ont également décidé d'un autre critère : la teneur en THC doit être inférieure à 0,2 %. 

Quels sont les bienfaits du CBD ?

Il y a très peu d'études en recherche clinique sur les humains. Toutefois, les études en recherche fondamentale sur le CBD ont montré qu'il avait des propriétés anxiolytiques, anti-inflammatoires, anti-convulsivantes, neuroprotectrices et antalgiques. "J’en consomme parce que j’ai vraiment eu des problèmes de sommeil toute ma vie. Ça m'a vraiment changé la vie", confie une consommatrice régulière à TF1. Pour l'essentiel, cette substance est donc utilisée dans une optique de bien-être. En outre, elle régulerait la sérotonine, une hormone impliquée dans l’humeur. 

"Le CBD a aussi été testé sur plusieurs pathologies, comme certaines formes d'épilepsie, sur lesquelles il aurait des effets bénéfiques. C'est aussi le cas des maladies neurodégénératives, comme la maladie de Parkinson, cependant des études complémentaires seraient nécessaires", ajoute auprès de Sciences et Avenir la chercheuse en thérapie des addictions Stéphanie Caille-Garnier. 

De potentiels effets secondaires ?

Pour l’heure, aucune étude ne prouve les bienfaits du CBD avec certitude, d’autant que la molécule prétend agir sur des troubles très sensibles à l’effet placebo (anxiété). Pour ce pharmacologue, impossible d’assurer ni ses vertus ni ses dangers. "On a identifié environ 65 cibles du CBD, il peut appuyer sur des boutons de fonction de l’organisme à 65 endroits différents. Cela signifie que l’on peut, potentiellement, avoir plein d’effets indésirables : les interactions médicamenteuses, les effets sur le foi, la fatigue, la perte de vigilance", détaille le Dr Alexandre Maciuk, enseignant-chercheur en substances naturelles à la faculté de pharmacie de Paris-Saclay. L'effet sur la vigilance et les réflexes d'un conducteur est, par exemple, assez peu connu. Le CBD peut aussi parfois causer des troubles digestifs, de la fatigue et des somnolences. 

Au-delà de la simple molécule, c'est surtout son association avec d'autres substances qui pourrait poser problème. C'est notamment le cas des cocktails alcoolisés - et contenant du CBD - concoctés dans certains bars. "Le CBD peut avoir des effets de somnolence. Utiliser une voiture après avoir consommée une boisson alcoolisée avec du CBD, cela pourrait amplifier les effets et rendre dangereuse l’utilisation de cette molécule dans ce cadre-là", confirme ainsi Pascal Douek, médecin nutritionniste. 

En revanche, à l'heure actuelle, les chercheurs considèrent que cette substance ne crée pas d'addiction. 

Lire aussi

Les zones d'ombre autour du CBD demeurent mais une chose est sûre : les perspectives économiques potentielles sont, elles, considérables. L’union des professionnels du secteur estime le marché potentiel en France à plus de 1 milliard d’euros. 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : "Le plan blanc sera probablement national dans quelques jours", affirme Véran

Macron présente ses priorités pour la présidence française de l'UE ce jeudi lors d'une conférence de presse

Avant son débat face à Bruno Le Maire, que propose Eric Zemmour sur l'économie ?

EN DIRECT - Immeuble effondré à Sanary : une troisième personne décédée

Covid-19 : peut-on recevoir une dose de Moderna après une vaccination Pfizer (et inversement) ?

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.