Centres de loisirs : pénurie d'animateurs à la veille des vacances

Centres de loisirs : pénurie d'animateurs à la veille des vacances

Faute d'animateurs, plus d'une commune sur trois ne pourra pas accueillir tous les enfants qui en feront la demande. Cette pénurie est généralisée et dépasse la période des vacances. Nous sommes allés en Ille-et-Vilaine pour la comprendre.

À l'approche des vacances de la Toussaint, Claire Coussot, directrice accueil de loisirs à Piré-Chancé peine à compléter ses équipes. Recruter est devenu un casse-tête. Selon ses explications, ceux qui la dépannent ne sont là que pour une matinée ou une journée. En conséquence, elle doit constamment chercher une personne. Ce soir, les inscriptions se terminent pour les vacances et cette responsable sait déjà qu'elle va devoir refuser des enfants, car il lui manque deux animateurs.

Toute l'info sur

Le 20h

Cette situation se reproduit partout en France. Selon Jean-Daniel Lemercier, directeur de la Fédération familles rurales en Ille-et-Vilaine, un certain nombre de structures ont dû réduire le nombre de places d'accueil. Cela devait être fait pendant les vacances et les mercredis. Résultat, beaucoup de familles sont pénalisées, car le nombre d'encadrants est suffisant.

Ce manque d'animateurs s'explique en grande partie par la crise sanitaire. Entre 2019 et 2020, le nombre de diplômés a chuté de 12 000. Les organismes de formation ont dû annuler des cours. Anne Ronceau, responsable de l'animation à l'Union française des centres de vacances et de loisirs en Bretagne/ Pays de la Loire, parle de l'annulation de 22 sessions. Quand on compte entre 30 et 40 stagiaires par session. Une chose est certaine, la pénurie d'animateur est générale et dépasse la période des vacances.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : plus de 61.000 nouveaux cas en 24 heures, "record" de cette 5e vague

EN DIRECT - Immeuble effondré à Sanary : une troisième personne décédée

Covid-19 : passeport vaccinal, télétravail... Le Royaume-Uni serre la vis

Covid-19 : peut-on recevoir une dose de Moderna après une vaccination Pfizer (et inversement) ?

Faut-il se refaire intégralement vacciner si on est en retard pour sa 3e dose ? Le 20H vous répond

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.