Champion : ma ville devient mon sponsor

Champion : ma ville devient mon sponsor

En raison de l’épidémie, le public devrait manquer aux sportifs lors des Jeux olympiques de Tokyo. Les sponsors, eux aussi, font défaut cette année 2021. Certains compétiteurs, comme Éric Delaunay, ont donc dû faire appel à d’autres sources de financement.

Le Ball-Trap, c’est la spécialité d’Éric Delaunay. Ce champion multimédaillé participera aux Jeux olympiques de Tokyo l’été prochain. Mais d’ici là, l’entraînement est à ses frais. Et avec la crise sanitaire, les sponsors sont devenus rares. « Ça coûte à peu près 40 centimes à chaque fois que je tire une cible. J’en tire 50 000 à l’année. Donc, ça fait déjà un bon budget de 20 000 euros », précise le sportif.

Toute l'info sur

Le WE

Au total, il a besoin de 40 000 euros. Mais, le tireur n’est pas seul. Il a une équipe. Et plus encore, il a toute une ville derrière lui. Car à Saint-Lô, il est partout : sur des drapeaux, des photos, des affiches et aussi sous des formes plus inattendues. Pour chaque baguette à son effigie, par exemple, dix centimes reviennent au sportif. L’initiative s’est propagée dans toute la ville. En tout, ce sont 120 commerces qui soutiennent le tireur avec leurs produits dérivés, comme des vitamines Éric Delaunay, des chocolats en forme de cible et même des bouteilles de champagne. « Plus de 400 euros récupérés uniquement sur ces commerces-là, c’est vraiment exceptionnel », se réjouit le champion.

Il n’y a pas que le sportif qu’on admire, mais aussi l’enfant du pays qu’on soutient. Le Ball-Trap est une discipline méconnue et le champion se plaît à la populariser, notamment auprès des plus jeunes. C’est une belle histoire d’entraide qui n’est pas finie. Devant notre caméra, un homme d’affaires lui fait la surprise d’un don de 10 000 euros. De quoi permettre à Éric Delaunay de boucler plus sereinement son budget et de garder toute sa concentration pour décrocher sa première médaille olympique.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

"Je n'avais jamais subi une telle violence" : le maire de Nice Christian Estrosi annonce qu'il quitte Les Républicains

Covid-19 : voisin de l'Inde, le Népal pourrait faire face à une situation encore plus incontrôlable

VIDÉO - Féminicide à Mérignac : "Ça s'est joué à une seconde", témoigne un voisin qui a essayé de s'interposer

EN DIRECT - "L’objectif, tomber le masque d’ici la fin de l’été", affirme Alain Fischer, "Monsieur vaccin" du gouvernement

Vaccination : le calendrier accélère, les dates clés pour s'y retrouver

Lire et commenter

LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies. > En savoir plus.