Chasse : la capture traditionnelle de certains oiseaux à nouveau autorisée

Chasse : la capture traditionnelle de certains oiseaux à nouveau autorisée

La bataille autour des techniques traditionnelles de prise de certains oiseaux a connu un nouvel épisode ce week-end. Déclarées illégales cet été, elles sont réautorisées.

En compagnie de son gendre et de ses deux petits-enfants, Daniel Aballon retrouve sa cabane à Ychoux (Landes) qui lui avait tant manqué. Dans cette famille landaise, la chasse à l’alouette des champs au filet est une passion depuis des générations. La saison de l'alouette s'étale du 1er octobre au 20 novembre. Mais en août dernier, ce type de chasse avait été jugé illégal par le Conseil d’État au regard du droit européen.

Toute l'info sur

Le WE

Vendredi, huit nouveaux arrêtés permettant la reprise des captures de cinq espèces d'oiseaux ont été publiés au journal officiel. Ils ont été signés par le ministère de la Transition écologique. Dans Les Landes, le quota maximum d'alouettes attrapées au filet est fixé à 61 600. Certains chasseurs utilisent également une petite cage appelée "matole". "On ne peut pas empêcher que certaines personnes mal intentionnées s'en servent pour attraper d'autres espèces", explique Yves Verilhac, directeur général de la Ligue pour la protection des oiseaux.

Le 18 septembre dernier, plus de 16 000 personnes avaient manifesté à Mont-de-Marsan pour défendre les chasses traditionnelles.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

REVIVEZ - "Danse avec les stars" la finale : c'est Tayc qui l'emporte face à Bilal Hassani !

Variant "Omicron" : "S'il y a un cas en Belgique, il y en a déjà en France"

EN DIRECT - Covid-19 : plus de 37.000 cas détectés ces dernières 24 heures en France

VIDÉO - À Marseille, Éric Zemmour termine son périple chahuté par un échange de doigts d'honneur

En évoquant "l'autonomie" de la Guadeloupe, Sébastien Lecornu fait des vagues

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.