Châteaux de la Loire : le casse-tête du pass sanitaire

Châteaux de la Loire : le casse-tête du pass sanitaire

REPORTAGE - Alors que le pass sanitaire est en vigueur depuis mercredi dans les lieux de culture et de loisirs, du côté des châteaux de la Loire, la mise en œuvre est parfois délicate.

Devant le château de Cheverny (Loir-et-Cher) tout est normal. La photo souvenir est intacte. En mode petit prince ou style princesse, les touristes continuent à rêver. À l'entrée du château, un agent de sécurité à l'extérieur et le propriétaire éprouvent le nouveau métier de contrôleur de pass sanitaire. Par moments ça tâtonne un peu, mais le châtelain du XXIe siècle applique les règles et essaie de s'adapter à la situation "On aurait espéré un petit peu de souplesse et une mise en place plus progressive. Ça ne tombe pas au bon moment car on est au pic de la saison", lance Charles-Antoine de Vibraye, propriétaire du château de Cheverny.

Toute l'info sur

Le 13h

L'an dernier, en 2020, le nombre de visiteurs a été divisé par deux. Il faut donc ouvrir coûte que coûte pour sauver 2021. Au sud de Tours, à peine ouverte, la forteresse de Montbazon a décidé de fermer. C'est le règne du silence au donjon du Faucon Noir. "On n'en peut plus. Ça fait un an et demi qu'on essaie d'aller de l'avant et qu'on essaie de pérenniser nos actions malgré tout", s'écrie Manuel Diaz, chargé de développement touristique de la forteresse.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Ce que l'on sait de la mort de Maxime Beltra, décédé à 22 ans après une injection du vaccin Pfizer-BioNTech

Le ministre Alain Griset est convoqué au tribunal pour omission de déclaration de patrimoine

Quatrième vague : jeunes, non-vaccinés, femmes enceintes... Quel est le profil des patients hospitalisés ?

EN DIRECT - JO de Tokyo : encore une médaille ratée pour la délégation française

"On est déçu, on est venu profiter des plages" : touristes et habitants face au confinement en Martinique

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.