Comment faire appliquer la demi-jauge dans nos lycées ?

Comment faire appliquer la demi-jauge dans nos lycées ?

REPORTAGE - Depuis ce lundi, la demi-jauge vient s'ajouter au protocole sanitaire mis en place dans deux tiers des établissements scolaires. Alors, comment lycées et écoles s'organisent-ils ? Nous sommes allés dans un lycée de Lambersart (Nord) pour le savoir.

Mis à part en mars 2020, lors du premier confinement, la plupart des lycées privés de la métropole lilloise ont accueilli les élèves à 100%. En conséquence, la demi-jauge est une nouveauté pour les professeurs du lycée Saint-Odile de Lambersart (Nord). Depuis ce lundi matin, la moitié des lycéens seulement peuvent venir en cours.

Toute l'info sur

La France retrouve le confinement

Pour mettre en application la règle de la demi-jauge, Antoine Deprecq, directeur du lycée Saint-Odile à Lambersart (Nord), a dû revoir tous les plannings en urgence. Son objectif est d'accueillir seulement 200 des 400 élèves pour respecter les protocoles sanitaires. En revanche, chaque classe est entière. Par exemple, tous les élèves d'une classe ont cours en même temps en présentiel, mais un jour sur deux. Selon le directeur, en coupant les élèves en deux "le programme avancerait deux fois moins vite".

À la cantine, chacun mange isolé entre deux plexiglas et cette situation va durer quatre semaines au moins. Alors qu'en pensent les élèves et les enseignants ?

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Terrasses, commerces, cinémas, mariages… les conditions des réouvertures à partir du 19 mai

Covid-19 : le variant découvert en Inde classé comme "préoccupant" par l'OMS

Vincent éliminé de "Koh-Lanta" : "En rentrant, je me suis inscrit à une formation pour devenir coach de vie"

EN DIRECT - L'ONU "profondément inquiète" de l'escalade des violences en Israël et dans les territoires palestiniens occupés

Cinq départements désormais en alerte orange pluie-inondation

Lire et commenter

LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies. > En savoir plus.