"Comment faire du slime ?" en tête des questions posées à Google : attention, cette pâte gluante peut brûler les enfants

DirectLCI
JEU DANGEREUX - Le "slime", une pâte visqueuse et colorée, fait son grand retour dans le cœur de vos enfants via de nombreuses vidéos sur YouTube. Au point que dans le classement des requêtes Google 2017, il se place en tête des questions commençant par "comment". Mais si cette pâte est jugée "ludique" et "anti-stress", elle n'en est pas moins dangereuse pour la santé.

Connaissez-vous le "slime" ? Cette pâte colorée visqueuse et gluante, avec laquelle les enfants adorent s'amuser, a été lancée par Mattel en 1976 avant d'être popularisée grâce au film SOS Fantômes en 1984. Depuis quelques mois, elle fait son grand retour un peu partout dans le monde, notamment grâce à des vidéos postées sur les réseaux sociaux dans lesquelles les utilisateurs vantent notamment les vertus "anti-stress" de cette mixture peu ragoûtante. Un regain de popularité dans les cours de réccréation que l'on constate dans le classement 2017 des requêtes Google dévoilé ce jeudi par le moteur de recherche : dans celles débutant par "comment", les internautes français ont d'abord demandé "comment faire du slime", devant "comment voter blanc" (2e) et "comment faire une procuration" (3e).

En vidéo

Le "Slime" : Le phénomène star de la cour de récré explose le ventes

Grâce aux fameuses vidéos - aussi appelés tutoriels - publiées sur les réseaux sociaux, les apprentis chimistes peuvent en effet essayer de confectionner eux-mêmes leur pâte. La recette est simple et ne coûte que quelques euros : colle blanche, eau et acide borique. Certains n'hésitent pas à ajouter d'autres matériaux comme des paillettes, des colorants ou encore de la mousse à raser. Mais le résultat final n'est pas sans risque.

Une Américaine brûlée au troisième degré

Comme le rappelait en juillet dernier le site Parents.fr l'acide borique contenu dans la mixture peut provoquer des "brûlures chimiques, des allergies, des saignements de nez ou encore des maux de gorge". Une adolescente britannique l'a appris à ses dépens il y a quelques mois. Selon plusieurs médias, la jeune fille a vu sa peau peler et des cloques apparaître après l'utilisation de son "slime". Une Américaine s'est quant à elle brûlé les mains au troisième degré fin mars dans l'Etat du Massachussetts, indique ABC News.


Pour faire face au danger, de nouvelles recettes de "slime" sont proposées. L'acide borique est ainsi remplacé par de la lessive liquide ou de la fécule de maïs. Parents.fr souligne que les enfants ne doivent jamais fabriquer cette pâte seuls. "Il est primordial de se laver les mains après l'utilisation de ces produits, précise le site. Aussi, les enfants ne doivent pas inhaler, porter à la bouche ni avaler cette substance".

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter