Comment réussir à limiter les fêtes clandestines ?

Comment réussir à limiter les fêtes clandestines ?

Ces deux derniers jours, des fêtes clandestines, rassemblant dans des lieux clos des centaines de personnes entassées sans masque, ont été organisées à Strasbourg, à Nantes, à Marseille. La police, tente-t-elle d'empêcher ces rassemblements illégaux ?

En cette période de pandémie, certains ont décidé de ne pas respecter les mesures de précaution. DJ professionnel, ambiance de discothèque en prépayantes et surtout 500 personnes sans masque dans un entrepôt. C'est l'une des plus grandes fêtes clandestines découvertes depuis le deuxième confinement. C'était ce samedi à Marseille jusqu'à l'intervention des policiers. Et ce sont les riverains qui ont donné l'alerte à 1 h du matin.

Toute l'info sur

Le 20h

D'après les syndicats de police, les fonctionnaires n'étaient que huit. Ils n'ont pas pu verbaliser les convives, car ils sont arrivés en fin de soirée. Difficiles, voire impossibles de repérer en amont, ce genre d'événement clandestin, car les invitations circulent sur les réseaux sociaux, comme Snapchatt. Dans les prochains jours, une trentaine de policiers seront recrutés pour traquer ce genre de fêtes clandestines. Malgré les risques sanitaires, beaucoup de jeunes continuent de s'organiser pour faire la fête.

Pour le réveillon du 31 décembre, le message du gouvernement est clair. Ce sera tolérance zéro. "Il n'y aura ni rassemblement de voie publique, ni rassemblement au domicile des personnes. Il y aura un couvre-feu strict. Et les forces de l'ordre qui seront présentes en nombre et qui réaliseront des contrôles seront là pour le faire respecter", prévient Camille Chaize, porte-parole du ministère de l'Intérieur. Les organisateurs de ces soirées clandestines risquent jusqu'à 15 000 euros d'amende et un an de prison pour mise en danger de la vie d'autrui.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

"Aujourd’hui, je me dis : plus jamais" : ces infirmières qui, après un an de Covid, ont rendu leur blouse

EXCLUSIF - Jean-François Delfraissy, président du Conseil scientifique, sort du silence ce soir sur TF1

Une personne tuée et une blessée devant un hôpital du 16e arrondissement de Paris, le tireur en fuite

EN DIRECT - Covid-19 : l'Allemagne se donne la possibilité d'imposer des couvre-feux

Covid-19 : la pandémie à un point "critique", alerte l'OMS

Lire et commenter