Confinement : des déplacements en baisse mais encore plus contrôlés

Confinement : des déplacements en baisse mais encore plus contrôlés

Dans les 19 départements en zone rouge, les contrôles vont être renforcés ce week-end. L'objectif est de décourager tous ceux qui voudraient profiter de ce début de printemps en partant se promener. Mais en tout cas, les Français se déplacent moins.

La tolérance zéro s'applique ce vendredi soir en gare de Lyon. Sans attestation à son arrivée, un voyageur écope d'une amende. L'heure n'est plus à la pédagogie. Ce soir, 30 policiers contrôleront départs et arrivées jusqu'aux derniers trains. "Les mesures sont connues de l'ensemble des Français. Et nous sommes là pour faire respecter ces règles afin que le virus arrête de se répandre", rappelle Christophe Guenard, commissaire de police.

Toute l'info sur

Le WE

Gares, aéroports, péages... 90 000 policiers et gendarmes seront mobilisés ce week-end. Le gouvernement déploie les grands moyens avec un objectif : décourager ceux qui voudraient profiter des beaux jours. Pourtant, le message semble déjà compris par de nombreux Français. Pour le mois d'avril, les réservations ont chuté de 65% par rapport au même mois en 2019. La SNCF va donc diminuer son offre. Seuls trois TGV sur dix seront opérationnels dans le Nord à compter de lundi. Cinq sur 10 dans l'Ouest. Et c'est légèrement plus dans l'Est avec six TGV sur dix. Certaines lignes seront renforcées pendant les vacances.

Sur les routes, les règles sont là encore respectées. Avant et après confinement, cette application a analysé les déplacements de ses utilisateurs. Ils sont beaucoup moins nombreux. "Il y a eu une nette diminution de l'ordre de 60% sur tout ce qui est trajet en sortie et en entrée d'Ile-de-France sur des longues distances et par les autoroutes", précise Jérôme Arnac, directeur clients de Coyote. Pour continuer de dissuader les voyageurs, ce dispositif pourrait être reconduit ces prochains week-ends.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

"Je n'avais jamais subi une telle violence" : le maire de Nice Christian Estrosi annonce qu'il quitte Les Républicains

Féminicide à Mérignac : "Ça s'est joué à une seconde", témoigne un voisin qui a essayé de s'interposer

EN DIRECT - Covid-19 : 600.000 personnes vaccinées en 24h en France, un nouveau record

"Vous lui avez volé sa vie" : la famille d'Arthur Noyer interpelle Nordahl Lelandais

Procès de Nordahl Lelandais : "Si j’avais accepté sa demande, peut être qu’on aurait évité un drame"

Lire et commenter

LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies. > En savoir plus.