Confinement le week-end : le "pourquoi nous ?" des Alpes-Maritimes

Confinement le week-end : le "pourquoi nous ?" des Alpes-Maritimes

REPORTAGE - Après l'agglomération de Dunkerque, le littoral des Alpes-Maritimes sera aussi confiné ce week-end. Les habitants ont le sentiment d'être "punis".

Pour le troisième week-end consécutif, les habitants de la zone littorale des Alpes-Maritimes devront rester confinés samedi et dimanche. Une décision qui a bien du mal à passer. Incompréhension et lassitude règnent ce jeudi matin sur le bord de mer à Juan-les-Pins. "C'est toujours les mêmes qui paient", s'est plainte une passante. Confinement le week-end et couvre-feu à 18 heures en semaine, ce sont bien les actifs qui se sentent les plus pénalisés. Pour une assistante maternelle, l'organisation de la vie quotidienne tourne au casse-tête.

Toute l'info sur

Covid-19 : la France fait-elle les bons choix face au virus ?

Les dernières infos sur l'épidémie

Que dire du manque à gagner pour les commerçants ? La gérante d'un magasin de vêtements à beau ouvrir une heure plus tôt le matin, elle sait qu'elle ne compensera pas l'absence de client le week-end. "Au niveau du chiffre d'affaires, forcément, on est en baisse parce que le week-end, c'est là où on bosse le plus", s'est plainte Marine Khan, commerçante. Enfin, ce qui passe mal, c'est la différence de traitement d'une région à l'autre. Par ailleurs, les Azuriens devront se contenter de l'heure de sortie autorisée pour profiter du soleil.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

"60 à 70% des victimes" britanniques de la troisième vague étaient-elles vraiment "vaccinées" ?

Covid-19 : une réunion à l'Élysée pour préparer la réouverture des lieux fermés

"Absolument impudique" : Vianney fâché par la couverture d’un magazine people

Affaire Mia : pourquoi l'alerte enlèvement a-t-elle été levée aussi rapidement ?

AstraZeneca : "Un crève-cœur" pour ces médecins contraints de jeter des doses inutilisées

Lire et commenter