Contrôles aux frontières : les nouvelles règles

Contrôles aux frontières : les nouvelles règles

Depuis lundi matin, tous les voyages en provenance ou à destination des départements d'Outre-mer ou d'un pays extérieur à l'Union européenne sont interdits, sauf motif impérieux. Comment la règle est-elle appliquée ?

Les voyageurs devront désormais s'habituer à ce comité d'accueil. Depuis lundi, tous ceux qui arrivent en France depuis un pays de l'Union européenne - à noter que dans la carte que montre le reportage ci-dessus, la Finlande a été oubliée comme en étant membre - des tests PCR négatifs obligatoires datant de moins de 72 heures doivent être présentés, y compris pour les voyages en avion, en bateau ou par la route.

Toute l'info sur

Le 20h

Il s'agit également d'une obligation depuis ce matin à la frontière italienne, sauf pour les routiers, les travailleurs frontaliers et ceux qui habitent dans un périmètre de 30 kilomètres de part et d'autre de la frontière. Pour des vacances, partir en Italie ou en Espagne est aujourd'hui très contraignant.

Mais quitter l'Europe pour ces raisons est complètement interdit. Il faut désormais un motif impérieux. Par exemple, le décès d'un membre de sa famille, le retour vers la résidence principale, ou un voyage d'affaires avec des justificatifs en bonne et due forme. En conséquent, à l'aéroport de Roissy, les contrôles sont plus longs que d'ordinaires, et les passagers moins sereins.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : 600.000 personnes vaccinées en 24h en France, un nouveau record

Météo estivale pour quasiment tout le monde ce week-end, des pointes à 32°C attendues !

"Vous lui avez volé sa vie" : la famille d'Arthur Noyer interpelle Nordahl Lelandais

Disney : le baiser de Blanche-Neige fait polémique

Avignon : un policier tué par balles dans le centre-ville, le tireur en fuite

Lire et commenter

LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies. > En savoir plus.