VIDÉO - Une fête sauvage aux Buttes-Chaumont sans masque ni distanciation

VIDÉO - Une fête sauvage aux Buttes-Chaumont sans masque ni distanciation

FÊTE IMPROVISÉE - Plusieurs centaines de personnes se sont retrouvées, dimanche 25 avril, aux Buttes-Chaumont dans le XIXe arrondissement de Paris, pour s'amuser, au mépris des règles en vigueur. Les agents du parc ont sifflé la fin de la fête peu avant 19h.

Une discothèque à ciel ouvert aux Buttes-Chaumont. Plusieurs centaines de personnes se sont rassemblées en milieu d'après-midi, dimanche 25 avril, dans le parc du XIXe arrondissement de Paris pour participer à une fête improvisée, sans masque ni distanciation sociale. Sur les images, partagées en nombre sur les réseaux sociaux, de nombreux jeunes ont profité de la journée ensoleillée et de la météo clémente dans la capitale pour danser, très souvent au mépris des gestes barrières. 

"Ça nous rappelle des souvenirs d'avant le Covid, ça remonte un peu le moral", témoigne un participant, dans une vidéo diffusée sur Twitter par le journaliste Clément Lanot. Peu après le début de la fête sauvage, des gardiens du parc des Buttes-Chaumont sont intervenus, dans le calme, pour mettre fin au rassemblement illégal. Les "fêtards" du dimanche se sont dispersés juste avant le début de couvre-feu. 

Toute l'info sur

La France fait-elle les bons choix face au virus ?

Les dernières informations sur l'épidémie et le déconfinement

Sur les réseaux sociaux, les internautes ont laissé éclater leur indignation contre cette fête illégale et ses participants. "Nos morts vous regardent. Nos soignants vous méprisent. Quant aux vivants, vous leur crachez au visage. Abrutis !", a tweeté Christopher. "Indécents envers le personnel soignant. Indécents envers les dizaines de milliers de malades hospitalisés. Indécents envers tous ceux qui souffrent socialement, économiquement, sanitairement. Juste indécents", a posté Mercutio. 

Depuis le 28 août 2020, le port du masque est obligatoire dans l'espace public à Paris. Les rassemblements de plus de six personnes en extérieur sont interdits et verbalisés, depuis la fin mars, sur l'ensemble du territoire. Tout contrevenant à ces règles s'expose à une amende de 135 euros. 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Une voiture percute une terrasse de bar à Paris : un mort, six blessés 

Ce que l'on sait de la mort de Maxime Beltra, décédé à 22 ans après une injection du vaccin Pfizer-BioNTech

Quatrième vague : jeunes, non-vaccinés, femmes enceintes... Quel est le profil des patients hospitalisés ?

Le ministre Alain Griset est convoqué au tribunal pour omission de déclaration de patrimoine

EN DIRECT - JO de Tokyo : Teddy Riner se console avec une médaille de bronze

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.