Vaccination : l’Assurance maladie au secours des plus de 75 ans toujours sans rendez-vous

Vaccination : l’Assurance maladie au secours des plus de 75 ans toujours sans rendez-vous

COVID - Alors que 2,7 millions de personnes de plus de 75 ans ne sont toujours pas vaccinées, l'Assurance maladie déploie le dispositif "aller-vers" visant à inciter cette partie de la population à se faire vacciner.

À 83 ans, Henri Beacco n'est pas encore vacciné. Chaque jour, ce retraité appelle son pharmacien pour savoir quand il pourra recevoir sa première dose. À part son pharmacien, il ne sait plus vers qui se tourner. Comme lui, 2.732.800 personnes de plus de 75 ans n'ont toujours pas été vaccinées dans l'Hexagone. Cela représente 42,7% de cette catégorie de population.  Un paradoxe lorsque l'on sait que l'accélération des vaccinations s'avère la priorité de l'exécutif, opposé pour l'heure à un confinement strict demandé par une partie du corps médical. L'objectif est de passer d'un taux de vaccination national des plus de 75 ans de 55% actuellement, selon l'Assurance maladie, à un taux de 80% comme demandé par Emmanuel Macron. 

Toute l'info sur

Covid-19 : le défi de la vaccination

Les dernières infos sur la vaccination et le déconfinement

Ainsi, pour accélérer la vaccination, l'Assurance maladie a mis en place depuis samedi un dispositif téléphonique au niveau national afin de faciliter une prise de rendez-vous de personnes parfois hésitantes, mal renseignées ou peu habituées aux démarches en ligne, voire de prendre un rendez-vous pour elles. En Seine-Saint-Denis, l'opération est menée depuis plusieurs semaines. En tout, depuis le début, 6.000 personnes de plus de 75 ans ont été vaccinées grâce à ce dispositif. L'objectif ? Que personne ne soit oublié. 

Un numéro coupe-fil mis en place ce mercredi

Pour ce faire, Aurélie Combas-Richard, directrice générale de la caisse primaire d'Assurance maladie de la Seine-Saint-Denis, sollicitée par le sujet en tête d'article, explique que la campagne d'appel se fait en deux temps. Le premier vise tous ceux qui se débrouillaient déjà pour trouver un rendez-vous de vaccination. Et le deuxième cherche ceux qui ne sont pas encore vaccinés. 

Les organismes disposent ainsi d'un fichier répertoriant toutes les personnes non vaccinées de plus de 75 ans. Il reste à rassurer les patients. En outre, les appels se poursuivront au rythme des livraisons de doses. Ce mercredi, un numéro coupe-file sera mis en place : dédié spécifiquement à ce public, il permettra de prendre plus facilement des rendez-vous de vaccination sur des créneaux réservés, selon l'Élysée.

Lire aussi

Cette semaine s'annonce décisive pour sortir le pays de la troisième vague de l'épidémie. Emmanuel Macron a indiqué dimanche que "rien" n'était décidé sur un éventuel tour de vis supplémentaire dans les 19 départements les plus touchés, dont ceux de l'Ile-de-France. Avec 4.974 malades du Covid-19 en réanimation en France le pic de la deuxième vague de l'épidémie a été dépassé, selon les chiffres quotidiens publiés lundi par l'agence sanitaire Santé publique France.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Vaccination : "les rendez-vous non pris" seront ouverts à tous à partir du 12 mai, annonce Macron

Avignon : un policier tué par balles dans le centre-ville, le tireur en fuite

Météo estivale pour quasiment tout le monde ce week-end, des pointes à 32°C attendues !

Les brocantes et vide-greniers sont-ils maintenus ? Le 20H vous répond

Disney : le baiser de Blanche-Neige fait polémique

Lire et commenter

LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies. > En savoir plus.