Courses de Noël : les techniques des commerçants pour gérer la foule

Courses de Noël : les techniques des commerçants pour gérer la foule

C'est la toute dernière ligne droite avant Noël. Traditionnellement, les retardataires sont nombreux dans les magasins pour les cadeaux, sauf que c'est différent cette année. Pas question de se bousculer dans les rayons à cause des jauges sanitaires.

Gestes barrières obligent, de très longues files d'attente se forment devant les magasins pour les achats de Noël de dernière minute. Comment gérer un tel afflux de retardataires ? Pour les magasins, cela passe par un comptage très strict dès l'entrée. Si la capacité maximum est atteinte, plus personne ne rentre. Pour éviter d'en arriver là, Fnac Forum des Halles a décidé d'ouvrir ses portes une heure plus tôt, de quoi réduire l'affluence en rayon.

Toute l'info sur

Le 20h

Si vous pouvez faire vos courses sans être collés les uns aux autres, il reste une problématique. Comment s'assurer que le vêtement choisi est à la bonne taille alors que la plupart des cabines d'essayage sont fermées ? Le BHV Le Marais a trouvé la solution, ce grand magasin les désinfecte après chaque essai. À croire que tout est prévu côté boutique, même le moment fatidique de l'encaissement où il y a parfois embouteillage. À Etam désormais, ce sont les caisses qui vont aux clients, et non plus l'inverse. Pour éviter que les clients s'éternisent en boutique, l'enseigne propose même d'emporter les articles à la maison sans les payer. Ne seront débités que ceux que vous aurez garder. À charge pour vous de rapporter les autres.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Pass vaccinal : la fleur faite aux non-vaccinés

Covid-19 : 525.527 cas positifs en 24 heures, nouveau record de contaminations en France

EN DIRECT - Covid-19 : près de 19.000 classes fermées en France, un record depuis le début de la pandémie

EXCLUSIF - Présidentielle 2022 : découvrez les résultats de notre sondage quotidien du 20 janvier

Covid-19 : la nouvelle hausse des contaminations en France provoquée par le BA.2, un sous-variant d'Omicron ?

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.