Couvre-feu à 18h : à Reims, les avis sont partagés

Couvre-feu à 18h : à Reims, les avis sont partagés

Dans certains départements, le couvre-feu a été avancé à 18 heures pour endiguer la propagation de l'épidémie. Que pense-t-on de ce renforcement à Reims (Marne) ?

Ce samedi matin dans les rues de Reims, les avis sont plutôt tranchés concernant le couvre-feu renforcé que les habitants devront subir à partir de ce soir à 18 heures. Rares sont ceux qui comprennent l'intérêt d'un couvre-feu à 18 au lieu de 20 heures. "Pour moi, c'est une mauvaise décision", affirme une passante.

Toute l'info sur

Le WE

Ceux qui restent les plus sensibles à ces mesures sanitaires sont peut être finalement les plus âgés d'entre nous. " Je conçois que ça puisse gêner certains, mais si c'est utile", affirme l'une d'entre eux. "Ce sera peut-être pas mal. On fera avec, c'est tout", rajoute une autre. De leur côté, ceux qui travaillent peinent à trouver un sens à ces contraintes supplémentaires et se retrouvent avec une vie à nouveau bouleversée. Mais on s'inquiète aussi et surtout pour le sort des commerçants du centre-ville. "Moi je trouve ça complètement absurde. Ça ne changera rien si ce n'est compliquer encore plus la vie des gens", confie une cliente.

A Reims, on semble pourtant déjà résigné à un durcissement des mesures. Le maire, lui, a demandé un reconfinement. En attendant, plus que cinq heures avant de devoir rentrer chez soi et se mettre bien au chaud jusqu'à demain matin six heures.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Remontées mécaniques, parcs d'attractions, clubs libertins : les absurdités des réouvertures à venir

"Pass sanitaire" et sortie de l'état d'urgence : les députés votent finalement le texte

EN DIRECT - Tensions Israël/Palestine : la Cour pénale internationale s'inquiète des "crimes" commis

Pour quelles raisons l’Elysée refuse de rendre publics les bulletins de salaire d’Emmanuel Macron ?

Double meurtre dans les Cévennes : la traque pour retrouver le suspect continue

Lire et commenter

LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies. > En savoir plus.