Covid-19 : à Toulouse, les berges de la Garonne fermées au public jusqu'au 8 mars

Covid-19 : à Toulouse, les berges de la Garonne fermées au public jusqu'au 8 mars

Les contrôles ont été renforcés un peu partout en France pour freiner l'épidémie après le rassemblement d'un week-end très printanier. À Toulouse, les quais de la Garonne sont fermés jusqu'au huit mars.

Bloqués par des barrières et surveillés par des agents de sécurité, les quais sont totalement vides. Depuis samedi à minuit, l'accès au bord de la Garonne est interdit dans le centre de Toulouse. "Vu qu'on n'a plus rien à faire et que c'était le seul moyen pour nous de décompresser. Je trouve que ça serait un peu dommage", regrette une Toulousaine.

Toute l'info sur

Le WE

Une situation qui tranche avec celle de samedi. Avec le beau temps, des centaines de Toulousains étaient rassemblés souvent sans masque et sans respect des distances. Ce sont ces images qui ont convaincu la préfecture et la mairie de prendre cette décision. "On n'est pas dans la situation de Dunkerque et de Nice. Mais justement, je n'ai pas envie qu'on y soit. Je n'ai pas envie que d'ici quelque temps, on nous confine le week-end. Donc, je préfère une mesure pénible à prendre, partielle comme celle-là, plutôt qu'une mesure de fermeture totale de l'ensemble de la ville", souligne Jean-Luc Moudenc, maire (LR) de Toulouse (Haute-Garonne).

À Toulouse où le taux d'incidence est de 261 pour 100 000 habitants, la mesure est plutôt bien comprise par la population. Mais pour beaucoup, il n'est pas question pour autant d'arrêter de sortir. De nombreux Toulousains ont fait le choix de se retrouver sur les promenades. La fermeture des quais leur semble contre productive. Les policiers patrouillent dans ces espaces fréquentés pour veiller au respect des gestes barrières.

Sur le même sujet

Lire et commenter