Dérogations au couvre-feu national : qui est autorisé à circuler après 18h ?

Dérogations au couvre-feu national : qui est autorisé à circuler après 18h ?

DURCISSEMENT - Pour faire face à l'épidémie de Covid-19, Jean Castex a annoncé jeudi la généralisation du couvre-feu à 18 h sur l'ensemble du territoire. Une mesure contraignante qui a pris effet ce samedi, "pour au moins 15 jours". Quelles exceptions seront tolérées ?

"A partir de samedi, 18h, chacun devra être chez soi". Jean Castex l'a annoncé ce jeudi lors d'une conférence de presse, le couvre-feu est désormais généralisé sur l'ensemble du territoire métropolitain "pour au moins 15 jours". Pour justifier une telle mesure, le Premier ministre a estimé que la situation épidémique était "maîtrisée" mais "fragile" en France, et s'est inquiété de "l'émergence de nouvelles souches plus contagieuses" du coronavirus. Aucun département ne présente un taux d'incidence inférieur à 50 pour 100.000 habitants, correspondant au seuil d'alerte, a-t-il notamment fait valoir.

Le nouveau décret encadrant ces mesures a été publié au Journal officiel, samedi 16 janvier. Les attestations (déplacement dérogatoire, déplacement professionnel et déplacement scolaire) sont à télécharger sur le site du ministère de l'Intérieur. Les dérogations sont également mentionnées sur l'application TousAntiCovid, à l'exception de la dérogation de déplacement scolaire. 

Toute l'info sur

Les défis du déconfinement

Transports, rassemblements... : quelles sont les mesures de restriction toujours en vigueur ?Retour à l'école obligatoire : en quoi consiste le "protocole sanitaire assoupli" ?

Pas possible de sortir pour des motifs personnels

Y a-t-il pour autant des dérogations ? "Elles seront très limitées", a précisé le Premier ministre, ajoutant que "ce seront les mêmes que celles actuellement applicables pour le couvre-feu à 20h". Dans le détail, ces dérogations permettent notamment de revenir du travail ou d'aller chercher ses enfants à l'école ou à la crèche. Mais il n'est pas possible de sortir pour des motifs personnels.

Comme cela est stipulé sur l'actuelle attestation de déplacement dérogatoire au couvre-feu qui était jusqu'à maintenant fixé à 20h, huit motifs permettent de se déplacer : le trajet entre "le domicile et le lieu d'exercice de l'activité professionnelle", les consultations médicales (à noter que les pharmacies font partie des établissements qui peuvent rester ouverts au-delà de 18h), les "déplacements pour motif familial impérieux" ou assistance à une personne vulnérable, les déplacements des personnes en situation de handicap et leur accompagnant, les convocations judiciaires ou administratives, les déplacements pour les missions d'intérêt général, et les voyages en train, avion ou car pour des déplacements de longue distance.

Lire aussi

Par ailleurs, "sauf les exceptions liées aux missions de service public, tous les lieux, commerces ou services recevant du public seront fermés à 18h", a indiqué le chef du gouvernement, ce qui inclut donc les magasins vendant les produits de première nécessité. Mais pour pallier la contrainte imposée aux commerces par un horaire avancé, et afin d'éviter les concentrations des clients aux heures ouvrables, Jean Castex a invité tous les établissements qui le souhaitent à des possibilités d'ouverture supplémentaire sur la pause déjeuner ainsi que le dimanche.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Confinement dans le Pas-de-Calais, nouveaux départements sous vigilance... Ce que devrait annoncer Jean Castex ce jeudi

EN DIRECT - Covid-19 : plus de 25.000 nouveaux cas ces dernières 24 heures

"Surveillance renforcée" : ces nouveaux départements qui pourraient basculer ce soir

Restaurants : les solutions envisagées pour les rouvrir

Allocations Pôle Emploi : trois cas pour comprendre le nouveau calcul

Lire et commenter