Covid-19 : des néo-vaccinés racontent leurs motivations

Covid-19 : des néo-vaccinés racontent leurs motivations

REPORTAGE - Depuis les annonces d'Emmanuel Macron, plus de deux millions de Français ont pris rendez-vous en vue de se faire vacciner. À Toulouse, le vaccinodrome affiche complet jusqu'à dimanche.

Dès l'ouverture du vaccinodrome, des centaines de Toulousains se pressent pour obtenir leur première dose. C'est le cas de Michelle qui travaille au domicile de personnes âgées. Un jeune homme a également pris rendez-vous juste après les annonces du président. Lui aussi s'est senti contraint. "Je ne veux pas me faire vacciner du tout de base. Mais vu les restrictions et les attentes du gouvernement, on se retrouve un peu dans l'obligation de se mettre à jour au niveau des vaccins", confie-t-il. "Si on veut avoir une vie normale comme il y a deux ans, on ne peut pas faire autrement que de passer par la vaccination", explique une autre.

Toute l'info sur

Le 13h

Depuis un mois, le centre tournait au ralenti, avec moins de 4 000 rendez-vous par jour, contre 6 000 après la déclaration d'Emmanuel Macron. La propagation du variant Delta a également poussé des gens à se faire vacciner rapidement. Les créneaux sont tous complets jusqu'à dimanche soir. Si l'engouement se prolonge, la ville de Toulouse envisage d'ouvrir une nouvelle salle comme celle-ci.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : la Fédération hospitalière de France appelle à rendre le vaccin obligatoire pour tous

Groenland : l'équivalent de l'étendue de la Floride a fondu en un jour

EN DIRECT - JO de Tokyo : les fleurettistes en finale, 21e médaille assurée pour la France

Paris : la policière victime d'un grave accident de trottinette électrique est décédée

"Collabo", "vaccin danger"... À Montpellier, des manifestants anti-pass sanitaire s'en prennent à un pharmacien

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.