Écoles fermées et dépistage massif : Chambourcy tente de juguler le variant sud-africain

Covid-19 : pas de rentrée scolaire à Chambourcy

REPORTAGE - La rentrée scolaire été reportée d'une semaine à Chambourcy, dans les Yvelines, après la détection d'au moins 13 cas du variant sud-africain. Un dépistage de masse a été organisé pour identifier un maximum de cas.

Pas de rentrée pour les petites têtes blondes de Chambourcy. Alors que leurs portes devaient rouvrir ce lundi aux élèves de retour de vacances, les écoles primaires et le collège de la commune des Yvelines sont restés fermés après la détection de 13 cas de variant sud-africain du coronavirus.

Mi-février, six adultes travaillant au sein d'une école maternelle de cette ville peuplée de moins de 6.000 habitants, ainsi que sept enfants, ont été testés positifs, a indiqué la préfecture ces derniers jours. Face à ce "cluster débutant", le maire Pierre Morange a informé les habitants via Facebook de la fermeture du 1er au 5 mars des écoles maternelles, élémentaires et du collège de Chambourcy, accueillant un peu moins de 1.200 élèves au total.

Toute l'info sur

La France face à une 3ème vague d'ampleur

Des familles contraintes de s'organiser

Le dépistage ayant mis en évidence une "contagion intrafamiliale", les autorités ont décidé d'une fermeture de l'ensemble des établissements scolaires pour éviter que les fratries ne propagent le virus, selon la préfecture. Les accueils périscolaires et la crèche municipale ont également été fermés de manière préventive.

Les parents d’élèves, qui ont été invités à se faire dépister samedi et dimanche, ont dû s’arranger tant bien que mal en conséquence. Comme Laura, mère de deux enfants : "Je devais être au travail mais j’ai dû m’organiser pour poser des congés exceptionnels pour pouvoir garder mes enfants. Vu la situation, c’est vrai que ce n’est pas non plus judicieux de les mettre à l’école."

Lire aussi

Il est important que ce dépistage de masse ne se résume pas uniquement à la commune de Chambourcy.- Pierre Morange, maire de Chambourcy.

Selon le maire, un quart de la population s’est porté volontaire pour le dépistage : "Il s’est traduit par 1.129 tests effectués, soit plus de 80% de la dotation qui avait été mise en place par l’ARS. Il est important que ce dépistage de masse ne se résume pas uniquement à la commune de Chambourcy." En France, les variants sud-africain et brésilien représenteraient 5,6% des cas confirmés de Covid-19, selon Santé Publique France.

En attendant la rentrée, toutes les écoles ont été désinfectées et des réunions de suivi pédagogique ont lieu pour éviter le décrochage scolaire. "Ce n’est qu’une semaine mais si la situation devait continuer après les résultats des tests, il faudra que les élèves soient en situation d’apprentissage rapidement", alerte Laurent Deleuze, directeur d’une école maternelle de la commune. Les résultats des tests seront connus mardi et une nouvelle stratégie sanitaire sera dévoilée dans la semaine.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Pourquoi le Chili se reconfine-t-il alors qu'il est le 3e pays le plus vacciné au monde ?

EN DIRECT - Les premiers enseignants de plus de 50 ans "vaccinés dès la semaine prochaine"

Vacances confinées : ces Français qui trichent (sciemment ou sans le savoir)

Aurélien éliminé de "Koh-Lanta" : "Avec Thomas, on peut clairement parler de trahison"

Funérailles du prince Philip : avec ou sans Meghan et Harry ?

Lire et commenter