Covid-19 : la chasse aux personnes prioritaires pas encore vaccinées

Covid-19 : la chasse aux personnes prioritaires pas encore vaccinées

Le gouvernement élargit les profils éligibles à la vaccination. On estime que 4,3 millions de Français à risque n'ont pas encore demandé leur première injection. Les collectivités ont décidé de les contacter directement.

En Seine-Saint-Denis, où le taux de vaccination est parmi les plus bas de France, des ambassadeurs essaient de convaincre des personnes éligibles. Ils seraient plus de 4 millions à pouvoir bénéficier en priorité d'un vaccin. Cet agent administratif appelle un par un des habitants prioritaires, mais pas encore vaccinés. Dans ce centre municipal de santé, la priorité est d'encourager les populations prioritaires à trouver des rendez-vous dans les centres de vaccination les plus proches.

Toute l'info sur

Le WE

Des créneaux sont réservés pour les personnes ciblées. C'est possible aussi pour une vingtaine de professions comme les enseignants ou encore les taxis. Pour rassurer, informer, et vacciner, ce bus sillonne les villes de Seine-Saint-Denis à la rencontre des publics les plus fragiles et qui n'ont pas forcément accès à Internet. Avec ce système, 2 000 doses ont pu être injectées à des personnes prioritaires.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : "L'été peut devenir un cauchemar" à cause des variants, selon l'infectiologue Karine Lacombe

Avignon : un policier tué par balles dans le centre-ville, le tireur en fuite

Météo estivale pour quasiment tout le monde ce week-end, des pointes à 32°C attendues !

Les brocantes et vide-greniers sont-ils maintenus ? Le 20H vous répond

Avignon : qui était le policier abattu ?

Lire et commenter

LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies. > En savoir plus.