Puis-je exiger d’être pris en charge par un soignant vacciné ? Le 20H vous répond

Puis-je exiger d’être pris en charge par un soignant vacciné ? Le 20H vous répond

PRATIQUE - Chaque soir, le JT de TF1 se penche sur les interrogations des téléspectateurs dans sa rubrique "Le 20H vous répond". Au menu du jour notamment : à l'hôpital, suis-je en droit de demander d'avoir uniquement affaire à un soignant vacciné ?

Depuis le début de la crise sanitaire, le JT de TF1 passe chaque soir au crible les interrogations des téléspectateurs dans "Le 20H vous répond". Au menu du jour : à l'hôpital, puis-je demander à être pris en charge par un soignant vacciné ? Comment savoir si je suis cas contact ? Lorsque mes voisins font la fête pendant le couvre-feu, quelle amende risquent-ils ? Alexia Mayer répond à ces questions, sur le plateau de Gilles Bouleau, dans la vidéo en tête de cet article.

Si je me rends à l’hôpital, suis-je en droit de demander aux soignants qui vont s'occuper de moi s'ils ont été vaccinés, et puis-je refuser qu’ils s’occupent de moi si ce n'est pas le cas ?  

Nous avons posé la question à plusieurs syndicats de praticiens hospitaliers. Dans les faits, oui, vous pouvez demander à être pris en charge par un soignant vacciné, mais cela ne veut pas dire que l’hôpital pourra accéder à votre demande. D’une part parce que la vaccination n’est pas obligatoire pour les soignants, et d’autre part parce que eux aussi attendent leur tour pour être vaccinés.

Toute l'info sur

LE 20H VOUS RÉPOND

Comment savoir si je suis cas contact ?  

Pour l'être, il faut avoir été en contact avec un malade sans protection, donc sans masque, et avoir été proche de lui physiquement. Soit parce que vous vivez sous le même toit, soit parce que vous avez été en contact direct, lors d’une conversation ou d’un flirt par exemple, soit car vous avez partagé un espace confiné, pendant au moins 15 minutes, lors d’une réunion. Et encore enfin, si vous êtes dans la même classe qu’un cas confirmé ou si vous lui avez prodigué des soins.

Mes voisins hurlent et chantent toute la nuit en jouant de la guitare avec des invités malgré le couvre-feu. Est-ce qu'en plus de la verbalisation de chaque personne présente pour trouble de voisinage et tapage nocturne, ils peuvent écoper des 135 euros pour non-respect du couvre-feu ?

L’organisateur de la fête risque une amende pour tapage nocturne : 68 euros s'il la règle dans les 3 jours. Pas d’amende pour autres les participants en revanche, sauf s’ils ne respectent pas le couvre-feu et qu’ils quittent donc le logement avant 6 heures du matin.  

Lire aussi

Les questionnements restant nombreux, cette rubrique continuera d'accompagner le public tout au long de cette période. Si vous avez vous-même une question, vous pouvez la poser sur les réseaux sociaux avec le hashtag #le20HVousRepond, ou directement par mail à une adresse dédiée : le20Hvousrepond@tf1.fr.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : Angela Merkel a reçu une première dose d'AstraZeneca

VIDÉO - La directrice de la pharmacovigilance danoise s'évanouit en pleine conférence de presse

Avec 100.000 morts du Covid, où la France se situe-t-elle dans le monde ?

Déconfinement : les pistes du gouvernement

100.000 morts du Covid en France : quel est le profil des victimes ?

Lire et commenter