Fêtes foraines à l'arrêt : l'incompréhension des professionnels du secteur

Fêtes foraines à l'arrêt : l'incompréhension des professionnels du secteur

REPORTAGE - Alors que les commerces et les lieux de culture pourront rouvrir à partir du 19 mai, les professionnels animant les fêtes foraines ne figurent pas dans le calendrier de déconfinement. Nous sommes partis à leur rencontre.

Pas un seul client depuis six mois. Bruno Proost est forain sédentaire, il espère relancer ses manèges au plus vite. Il n'est pas le seul à attendre la réouverture : les clients sont, eux aussi, impatients. Pour recevoir du public, le protocole est en cours d'élaboration. Mais les forains redoutent de se voir imposer une jauge à l'entrée des fêtes foraines, ils préfèrent plutôt devant chaque manège. "On a des wagons de quatre personnes. On peut en mettre deux devant. Derrière, on laisse libre, et après on rajoute deux. Ça veut dire qu'il y a plus d'un mètre entre chacun", explique Bruno Proost.

Toute l'info sur

La France fait-elle les bons choix face au virus ?

Les dernières informations sur l'épidémie et le déconfinement

Alors que tous leurs sites sont en plein air, les forains ont le sentiment d'être exclus du calendrier de déconfinement : "On annonce la réouverture des lieux culturels, des salles de spectacles avec plus de 1000 personnes en intérieur. Les fêtes foraines qui sont en extérieur, je ne vois pas pour quelle raison aujourd'hui nous ne pourrions pas exercer", déclare Nicolas Lemay, président de la Fédération des Forains de France.

Lire aussi

Pour certains forains, il y a urgence. Malgré les aides, ils ont besoin de travailler. Kevin Meurice a acheté un stand d'autotamponneuses juste avant le premier confinement. Ses voitures n'ont jamais roulé et lui n'a reçu aucune aide. "J'ai dû faire deux ou trois petits boulots, comme travailler juillet à août pour survivre. J'espère reprendre au plus vite, car j'ai des assurances à payer, des services des mines, contrôle technique... Et à l'heure actuelle, je n'ai pas d'argent pour faire tout ça", explique-t-il.

Écoutez "Les partis pris" de l'émission 24H Pujadas

Découvrez ce podcast sur votre plateforme d'écoute préférée : 

Sur APPLE PODCAST 

Sur DEEZER 

Sur SPOTIFY 

Chaque jour, 24H Pujadas analyse l’actualité et le monde qui nous entoure. "Les Partis Pris" s’articule autour de plusieurs éditorialistes pour donner chacun dans leurs domaines de prédilections, leurs points de vue sur des sujets du moment.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Terrasses, commerces, cinémas, mariages… les conditions des réouvertures à partir du 19 mai

Covid-19 : le variant découvert en Inde classé comme "préoccupant" par l'OMS

Vaccination : adultes non prioritaires, on vous explique comment prendre rendez-vous dès à présent

Policier tué à Avignon : le collègue d'Eric Masson présent lors du meurtre reconnaît formellement le principal suspect

EN DIRECT - Tensions israélo-palestiniennes : la France appelle à un "usage proportionné de la force"

Lire et commenter

LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies. > En savoir plus.