Gap : 400 cas contacts identifiés dans un lycée, un effet contagion redouté

Gap : 400 cas contacts identifiés dans un lycée, un effet contagion redouté

INQUIÉTUDE - Un lycée a fermé ses portes à Gap (Hautes-Alpes) jeudi 25 mars après avoir identifié plus de 40 cas positifs et 400 cas contacts parmi les élèves, les enseignants et le personnel. Une campagne de dépistage a été lancée ce vendredi matin.

Coup dur pour les élèves du lycée Aristide Briand à Gap. Leur établissement a fermé jeudi 25 mars pour une dizaine de jours afin de contenir la propagation du virus. Ce vendredi matin, ses portes étaient exceptionnellement ouvertes pour accueillir les élèves souhaitant se faire dépister. "Dans notre classe, on avait un garçon qui était positif donc on a préféré vérifier pour être sûr même si on n'avait pas de symptômes", explique une élève sur TF1. "Vu que c'est un internat, le virus s'est vite propagé".

Toute l'info sur

La France face à une 3e vague d'ampleur

Depuis la découverte d'au moins 41 cas positifs et 400 étudiants considérés comme cas contacts, la proviseure Valérie Hauteroche n'a pas hésité et a préféré isoler tout le lycée. "C'était dans les classes de terminale générale que ça se propageait beaucoup", relate-t-elle. "Nous les avons toutes fermées. Malgré cette fermeture, la situation continue d'empirer. Il fallait donc prendre d'autres mesures."

Quatorzaine jusqu'au 5 avril

En attendant la fin de leur quatorzaine le 5 avril prochain, les élèves ont cours en distanciel. Il n'en reste pas moins que, dans cette ville de 40.000 habitants, ce foyer épidémique inquiète. Les riverains craignent un "effet contagion" notamment chez les jeunes. "Aujourd'hui, c'est la tache d'huile qui se répand", peste un passant. "Je ne dis pas que je crains le pire, mais un confinement plus rigide risque de nous prendre au nez" dit-il. "Ça peut propager le virus a très grande vitesse", ajoute une habitante. "Tous les collèges, les lycées, les élèves se connaissent tous". 

Comme elle, certains plaident ainsi pour une fermeture totale de l'ensemble des écoles afin de "limiter les brassages". Pour l'heure, de nouveaux dépistages sont programmés mardi prochain au lycée Aristide Briand pour les élèves volontaires.

Lire aussi

Cette inquiétude monte partout en France avec un nombre de contaminations dans les écoles qui ne cessent d'augmenter. Au total, plus de 21.000 cas ont été confirmés chez les élèves et près de 2.500 chez les enseignants et le personnel. À ce titre, 3.256 écoles ont dû fermer leurs portes sur les 528.400 à travers le pays, a précisé le Ministère de l'Éducation nationale. 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Tempête Aurore : à la mi-journée, 120.000 foyers sans électricité essentiellement en Normandie

Tempête Aurore : ce qui vous attend ce soir et cette nuit de la Bretagne à Paris

Tempête Aurore : une "mini-tornade" frappe une commune du Finistère et détruit une maison

EXCLUSIF - Affaire Maëlys : des invités du mariage où Nordahl Lelandais a enlevé la fillette témoignent

Meurtre de Gabby Petito : des "restes humains" retrouvés près d'affaires de son fiancé en fuite

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.