VIDÉO - "C'était pour aider la médecine" : à Paris, une nuit test sans gestes barrières en boite de nuit

VIDÉO - "C'était pour aider la médecine" : à Paris, une nuit test sans gestes barrières en boite de nuit

COVID - Des personnes vaccinées de 18 à 49 ans ont été recrutées pour participer à deux soirées expérimentales à Paris dimanche 17 octobre. Le but : mesurer l'ampleur des contaminations en boite de nuit.

À quel point se contamine-t-on en faisant la fête ? C'était tout l'objet d'une soirée test menée dimanche 17 octobre par des médecins-chercheurs des hôpitaux de Paris (AP-HP). 

Toute l'info sur

Covid, et après ?

Dans ce cadre, 2 200 personnes âgées de 18 à 49 ans, toutes vaccinées et ne présentant pas de facteurs de risque étaient appelées à participer à une soirée à la Machine du Moulin Rouge, à Paris, et à laisser masque et gestes barrières au vestiaire.

"L’hypothèse est que la participation à une soirée en discothèque 'indoor', non masqué, n’est pas associée à un sur risque de transmission du SARS-CoV-2 chez les participants qui sont vaccinés", anticipe l'étude baptisée "Reviens la nuit". "Ça me semblait important de rouvrir les boites de nuit avec un protocole sanitaire allégé", témoigne un participant à la sortie au micro de LCI. "On a aimé le fait qu'ils expérimentent un protocole ici. C'était pour aider la médecine à faire rouvrir les boites de nuit le plus normalement possible." 

Devant fournir un test salivaire effectué le jour J, les participants sont invités à se dépister à nouveau dimanche prochain, sept jours après la soirée test. Les médecins pourront alors comparer les taux de contaminations avec un autre groupe de 2 200 personnes, qui a passé sa soirée à domicile.

Lire aussi

Si les résultats s'avèrent concluants, l'ouverture des boites de nuit pourra être pérennisée "dans les meilleures conditions", relève encore l'étude. Ayant rouvert début juillet après un an et demi de fermeture, les discothèques conditionnent aujourd'hui leur entrée à la présentation d'un pass sanitaire, tout comme les bars, les restaurants, les musées ou les cinémas. Mais leur jauge est toujours fixée à 75% de leur capacité, contrairement à tous les autres établissements où le pass a été mis en place.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Inflexible face aux policiers, comment Cédric Jubillar justifie les incohérences entre sa version et celle des enquêteurs ?

EN DIRECT - Covid-19 : 12 cas d'infection par le variant Omicron désormais détectés en France

Covid-19 : vacances de Noël avancées dans les écoles et rassemblements limités... la Belgique sur le qui-vive

Omicron : que sait-on de ce variant qui inquiète la planète ?

VIDÉO - Allemagne : les restrictions drastiques imposées aux non-vaccinés divisent

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.