VIDÉO - Le dernier jour pour valider ses vœux, c'était ce samedi : tout savoir sur Parcoursup

DirectLCI
ÉDUCATION - Les lycéens de terminale avaient jusqu'à ce samedi 31 mars pour confirmer leurs vœux sur Parcoursup, la nouvelle plateforme d'admission post-bac mise en place après les ratés d'APB. Explications sur son calendrier et son fonctionnement.

Exit la plateforme Admission post-bac (APB), discréditée après les tirages au sort ratés de l’année dernière. Le gouvernement a décidé de la remplacer par Parcoursup, sur laquelle les lycéens pouvaient s’inscrire et créer leur dossier depuis le 22 janvier, et ce jusqu'au mardi 13 mars. Ils avaient ensuite jusqu'à ce samedi 31 mars à minuit pour valider définitivement leurs vœux. Le ministère de l'Education nationale, Jean-Michel Blanquer, l'assure : Parcoursup est beaucoup plus sûr qu'APB. Son but premier est de mettre fin au tirage au sort, de réduire le taux d'échec trop important en licence, et de mettre fin aux inégalités. Surtout, le ministère promet à tous les élèves une place dans une filière d'enseignement supérieur à la rentrée prochaine. 


Pour cela, les élèves seront mieux accompagnés tout au long de l'année pour réfléchir à leur orientation. Ils auront notamment deux professeurs principaux pour les accompagner dans la construction de leur projet postbac, et deux semaines de cours seront dédiées à l’orientation, en décembre et avant les congés d’hiver. 

Quel calendrier ?

Du 22 janvier au 13 mars, les élèves devaient saisir 10 vœux, sans les classer. Via l’application Parcoursup, ils pouvaient consulter les caractéristiques de chaque formation et affiner leur projet d’orientation. Si aucun vœu n'avait été formulé après ce 13 mars à 18 heures, un délai supplémentaire était accordé jusqu'au 31 mars pour finaliser le dossier et confirmer les vœux. 


Du 22 mai au 21 septembre 2018, les lycéens accuseront réception des propositions d’admission et pourront y répondre. La commission d’accès à l’enseignement supérieur fera des propositions de formation à ceux qui n’auraient eu que des réponses négatives à leurs vœux (dans le cas où tous les vœux ont été formulés dans des formations sélectives). Car "désormais les universités auront la possibilité de prendre connaissance de votre dossier, de vos aspirations, de vos projets, et, le cas échéant, de vous proposer des modalités d’accompagnement pour vous donner toutes les chances de réussir ce que vous souhaitez entreprendre" explique le ministre dans la brochure de présentation de Parcoursup.

En vidéo

Revue de tweets : la deuxième phase d'admission APB irrite les futurs bacheliers

Comment formuler ses vœux ?

Les lycéens peuvent formuler de 1 à 10 vœux pour des formations sous statut d’étudiant. Pour des formations sous statut d’apprenti, ils peuvent également formuler jusqu’à 10 vœux. Les vœux peuvent porter sur tous les types de formations, sélectives (classes préparatoires, DUT, BTS, écoles...) ou non sélectives (licences, PACES), sur l’ensemble du territoire.


Les vœux ne sont pas classés, contrairement à APB, donc ils doivent être réfléchis et motivés. La saisie de la motivation pour chaque formation demandée est obligatoire et réalisée sur la plateforme dans la rubrique "projet de formation motivé". Le lycéen doit décrire en quelques lignes, au regard des caractéristiques de la formation demandée (les "attendus"), pourquoi il souhaite s’y inscrire et quels sont ses atouts pour y réussir.


Les lycéens ont également la possibilité d'entrer des vœux multiples. Cela permet de choisir la ou les formations souhaitées parmi un ensemble de formations qui sont regroupées par type, spécialité ou mention. Un vœu multiple est composé de plusieurs sous-vœux : chacun d’entre eux correspond à une formation dans un établissement donné. A l’intérieur d’un vœu multiple, le lycéen peut sélectionner une ou plusieurs formations sans les classer. Le vœu multiple permet d’élargir les possibilités de choix des lycéens : il compte pour un seul vœu parmi les 10 vœux possibles. Exemple : si un lycéen demande le BTS métier de la chimie dans 7 établissements, ces demandes comptent pour 1 vœu et 7 sous-vœux, quelle que soit leur localisation. S'il demande d’une classe préparatoire littéraire dans 4 lycées différents, certains avec ou sans internat, cela compte pour un vœu et 4 sous-vœux. Cela marche aussi pour les licences. 


Le lycéen reçoit des réponses pour chaque sous-vœu sélectionné : il peut donc recevoir plusieurs propositions d’admission et il ne devra en accepter qu’une seule.


Ainsi, un lycéen peut formuler au total : de 1 à 10 vœux, qu’il s’agisse de vœux multiples ou non ; 20 sous-vœux maximum pour l’ensemble des vœux multiples de BTS, DUT, CPGE, licences et Paces (hors écoles d’ingénieurs et de commerce de Paces Ile-de-France).


Il est conseillé aux élèves souhaitant poursuivre leurs études dans des formations ne faisant pas partie de Parcoursup de formuler tout de même des vœux. Ils pourront démissionner dès confirmation de leur admission dans cette autre formation.

L'avis des professeurs sera entendu

Entre le 14 et 31 mars, les professeurs formuleront pour chaque vœu de l’élève une appréciation sur ses résultats dans leur discipline. Après concertation avec l’équipe pédagogique les professeurs principaux porteront leur appréciation sur le profil de l’élève et le 2e conseil de classe de terminale examinera les vœux de chaque élève. Enfin, sera également demandé l'avis du chef d’établissement. Toutes ces remarques seront effectuées et visibles sur chaque fiche Avenir. Cette dernière a été conçue comme un outil de dialogue entre les acteurs de l’enseignement scolaire et de l’enseignement supérieur qui permet d’assurer un meilleur accompagnement des lycéens.


A partir du 4 avril, chaque fiche Avenir sera transmise, via la plateforme Parcoursup, aux établissements d’enseignement supérieur choisis par l’élève. A partir du 22 mai, l’élève et sa famille pourront consulter la fiche Avenir sur Parcoursup.

Comment gérer les réponses aux vœux ?

A partir du 22 mai, après l’examen des dossiers par les établissements, le lycéen recevra les réponses à ses vœux. Une alerte sera envoyée sur son portable, sa messagerie personnelle et la messagerie intégrée à Parcoursup. Pour les formations sélectives (STS, IUT, CPGE) s’affichera : "Oui (proposition d’admission)", "en attente d’une place" ou "non". Pour les formations non-sélectives (licence) il sera écrit "oui (proposition d’admission)", "oui si (proposition d’admission)" ou "en attente d’une place". A chacune des propositions, le lycéen peut répondre "Oui, j’accepte la proposition d’admission", en ayant la possibilité de placer des vœux en attente, ou "non, je renonce à la proposition d’admission qui m’est faite". 

Plus d'articles

Sur le même sujet

Lire et commenter