Derniers préparatifs avant le début du Ramadan

Derniers préparatifs avant le début du Ramadan

Ce mardi, c'est le début du Ramadan. Ce mois de jeûne et de prière sera perturbé par les contraintes sanitaires, mais les familles s'adaptent.

Loubna Llaetti fait ses derniers achats pour ce mardi soir dans son épicerie habituelle. Ça y est, le Ramadan a commencé. Et pour le premier dîner de rupture du jeûne, il faut bien sûr des dattes. Cette période est l'un des piliers de la religion musulmane. "C'est un moment de partage, d'excuse et de pardon. C'est un moment qui est très fort pour moi", confie une dame. Mais cette année encore, cette tradition est perturbée par la crise sanitaire. "Avec le confinement, ça va être dur", confirme un croyant.

Toute l'info sur

Le 13h

Chez elle, Loubna continue ses préparatifs. Ses deux filles en vacances l'aident à préparer ce dîner très important. Elles ont déjà dressé la table et accroché les décorations. "On commence par une datte et un jus avant de faire la prière pour la rupture du jeûne. Après, on revient manger en commençant par la soupe", explique Loubna. L'atmosphère chaleureuse et les fumées de cuisine nous auraient bien retenus. Mais nous les avons laissées vivre ces instants de partage forts et cette tradition ancestrale.

Écoutez "Les partis pris" de l'émission 24H Pujadas

Découvrez ce podcast sur votre plateforme d'écoute préférée : 

Sur APPLE PODCAST 

Sur DEEZER 

Sur SPOTIFY 

Chaque jour, 24H Pujadas analyse l’actualité et le monde qui nous entoure. "Les Partis Pris" s’articule autour de plusieurs éditorialistes pour donner chacun dans leurs domaines de prédilections, leurs points de vue sur des sujets du moment.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

"Je n'avais jamais subi une telle violence" : le maire de Nice Christian Estrosi annonce qu'il quitte Les Républicains

Covid-19 : voisin de l'Inde, le Népal pourrait faire face à une situation encore plus incontrôlable

VIDÉO - Féminicide à Mérignac : "Ça s'est joué à une seconde", témoigne un voisin qui a essayé de s'interposer

EN DIRECT - "L’objectif, tomber le masque d’ici la fin de l’été", affirme Alain Fischer, "Monsieur vaccin" du gouvernement

Procès de Nordahl Lelandais : "Si j’avais accepté sa demande, peut être qu’on aurait évité un drame"

LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies. > En savoir plus.