Discothèques : pourquoi beaucoup risquent de ne pas rouvrir

Discothèques : pourquoi beaucoup risquent de ne pas rouvrir

Les discothèques ont le droit de rouvrir à partir de ce vendredi. Mais les trois quarts de ces établissements resteront sans doute fermés cet été.

Ils ont tant attendu cet instant, pouvoir rebrancher la musique, allumer les lumières et enfin rouvrir leur discothèque. Bientôt, la piste de danse va retrouver les jeunes. Mais d'ici là, l'équipe a de la discothèque "Le garden" a du travail pour pouvoir rouvrir correctement. La gérante a déjà enregistré de nombreuses réservations pour ce premier week-end.

Toute l'info sur

Le 20h

Un peu de stress aussi, car cette réouverture est soumise à des règles : un pass sanitaire obligatoire, une jauge limitée à 75% et des cahiers de rappel à l'entrée. Le masque lui n'est que recommandé, mais à la veille du jour j, les sentiments sont mitigés. "Cela pourrait être un grand élan, mais malheureusement, on a tous peur de l'avenir", estime Christian Jouny, représentant du syndicat national des discothèques.

Seules trois discothèques sur dix devront rouvrir ce week-end. À Saint-Nazaire, l'institution de la vie nocturne "La guinguette" attendra la fin août. Pour son patron, le calcul est vite fait. Selon lui, ouvrir maintenant ne serait pas rentable. Beaucoup craignent aussi l'arrivée des variants.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

REVIVEZ - "The Voice All Stars" : Louis Delort, Manon, Anne Sila, Amalya, Terence et MB14 filent en finale

VIDÉO - Royaume-Uni : la désillusion des pro-Brexit face aux pénuries et au manque de main d’œuvre

Covid-19 : "103%" de vaccinés à Paris, la preuve d'un "trucage" des chiffres ?

Gare du Nord : un mort et un blessé dans un accident, des passagers bloqués une partie de la nuit

Deux navires de guerre russe et américain frôlent l'incident en mer du Japon : "Un acte inadmissible"

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.