DOCUMENT TF1/LCI - La sœur et la cousine de Radouane Lakdim témoignent

DOCUMENT - La famille du terroriste de l'Aude, Radouane Lakdim, est sortie du silence, lundi, devant les équipes de TF1 et LCI. La sœur et la cousine du terroriste affirment n'avoir pas détecté la radicalisation ni le passage à l'acte du tueur, qui n'avait "pas changé de comportement.

"Il a amené ma petite sœur à l'école, comme d'habitude. Et voilà, on n'en sait pas plus. C'est ma petite sœur qui l'a vu en dernier." Voici les derniers instants que Radouane Lakdim, le terroriste de l'Aude, a passé avec sa famille, selon sa sœur. Cette dernière, ainsi que sa cousine, ont témoigné lundi au micro de TF1 et LCI. Toutes deux affirment que Radouane Lakdim n'a rien montré de sa radicalisation, ni de sa volonté de passer à l'acte.

Selon sa sœur, Radouane Lakdim aurait même dit à sa mère, le jour de la tuerie : "Je reviens, à tout à l'heure." Elles poursuivent : "Il était comme avant, souriant. Il n'a pas changé de comportement, il ne parlait pas d'arme, il ne parlait pas de guerre, il n'était pas du tout attiré par ça. C'était quelqu'un de souriant, de très gentil, de très serviable." 

C'est quelqu'un qui avait beaucoup d'amis, qui n'était pas salafisteLa sœur de Radouane Lakdim

Pour les deux membres de la famille Lakdim, le jeune homme semblait loin d'être radicalisé : "C'était un musulman certes, pratiquant certes, qui faisait sa prière certes, comme beaucoup. Mais c'est quelqu'un qui avait beaucoup d'amis, qui n'était pas salafiste".

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Attentats dans l'Aude : quatre morts

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter