Dr Kierzek : regrouper les numéros d’urgence et “simplifier” son utilisation en cas de détresse

Dr Kierzek : regrouper les numéros d’urgence et “simplifier” son utilisation en cas de détresse

Le débat sur un numéro d’urgence unique est relancé. Quel serait l’intérêt de regrouper le 15, le 17 et le 18 sous la bannière du 112 ?

Simplifier pour le grand public quand il y a une détresse et de faire un seul numéro, telle est l'idée du regroupement des numéros d'urgence actuels. On n’aurait plus à se mémoriser de plusieurs numéros. Ceci dit, une plateforme qui permettrait d’avoir soit les pompiers, soit les médecins du Samu ou soit la police serait également mise en place. Tout cela sous un numéro unique.

Toute l'info sur

Le 20H l'Edition Spéciale

Ce regroupement permettrait aussi une rationalisation des secours. En tout cas, cela n’aurait rien changé puisque ce sont les tuyaux qui ne conduisaient plus l’appel à ces plateformes là, à voir le débat qui va animer le Samu et les pompiers dans les autres moments.

Dans le domaine de la santé, la haute autorité de santé veut instaurer des tests sérologiques, des tests sanguins dans les centres de vaccination. À quoi cela servirait? Le docteur Gérald Kierzek, médecin urgentiste à l'hôpital Hôtel-Dieu (AP-HP) et consultant TF1-LCI nous éclaire sur le sujet. Pour découvrir l’intégralité, cliquez sur la vidéo en-dessus.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

AstraZeneca annonce que son traitement anti-Covid est inefficace

REVIVEZ - France-Allemagne (1-0) : solides, les Bleus soignent leur entrée

Procès Bygmalion : la colère de Nicolas Sarkozy à la barre

"Ça va être Gilets jaunes puissance 10" : la fronde des automobilistes contre les ZFE en centre-ville

France-Allemagne : Rüdiger a-t-il mordu Pogba ?

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.